Tizi-Ouzou : bagarre rangée et vendetta après la mort d’un jeune de Bouyilef

22/08/2012 - 12:01

ASSIF AT AISSI-Oued Aissi (SIWEL) — Plusieurs immeubles de la cité Alma d’Assif Ai Aissi ont été saccagés par les habitants du village Bouyilef, commune d’Irdjen, après la mort d’un jeune originaire du village.


Les logements saccagés à la cité Alma. PH/DR
Les logements saccagés à la cité Alma. PH/DR
C’est une rixe entre citoyen qui a causé la mort du jeune L.Y du village Bouyilef. Cette bataille rongée a impliqué des villageois de Bouyilef à la sortie st de Tizi-Ouzou avec des résidents de la cité Alma. Lors de cette bagarre une dizaine de maisons ont été incendiées.

Même climat sur place juste après l’enterrement du jeune L.Y. En effet, selon des témoins d’autres habitations ont été saccagées.

Selon des informations recueillies sur place par Siwel, c’est suite à une rixe entre deux jeunes, l’un originaire de la cité Alma et l’autre de Bouyilef que le drame a survenu. Quelque temps après, les citoyens de Bouyilef ont envahi la cité Alma à laquelle ils ont mis le feu. Cette cité, pour rappel, a été squattée depuis 2003 par des résidents d’Assif At Aissi.

Poignardé mortellement, le jeune de Bouyilef rendit l’âme lors de son transfert à l’hôpital de Tizi-Ouzou.

Selon d’autres informations, aucun élément des services de sécurité n’a intervenu pour mettre fin à cette vendetta.

tt/aai
Siwel 221201 août12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu