Tizi-Ouzou : "Masintha" une fille de huit mois sans prénom officiel

02/02/2011 - 15:15

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La mairie de Tizi-Ouzou refuse d’inscrire sur le registre des nouveau-nés le prénom berbère "Masintha". Cette situation dure depuis huit mois.


Tizi-Ouzou : "Masintha" une fille de huit mois sans prénom officiel
Le motif évoqué par l’administration locale est le fait que Masintha ne fait pas partie de la nomenclature des noms de mairie.

Née le 12 juin 2010, la petite Masintha n’a pas encore d’existence officielle. Son père M. Madouni qui s’est adressé, aujourd’hui mercredi, à Siwel, exprime toute sa « colère » et « indignation » contre cette situation « embarrassante » pour sa famille. « Ma fille est née le 12 juin 2010 à la clinique Sbihi de Tizi-Ouzou. Je me suis adressé au service concerné pour l’inscrire sur le registre d’état-civil de la mairie, l’employée a carrément refusé de répondre à ma sollicitation pour le motif que Masintha n’existait pas dans le dictionnaire des prénoms alors que c’est complètement faux ! ».

Le jeune père originaire de la commune de Tizi-Rached dit vivre un « calvaire » puisqu’il est incapable d’envisager une quelconque démarche administrative pour sa famille. « J’ai entamé une procédure judiciaire mais le procureur a émis un avis défavorable sans pour autant me le signifier par écrit. C’est une aberration. Je veux bien inscrire aujourd’hui ma fille qui a huit mois, à la crèche mais c’est impossible car aux yeux de l’administration, elle n’existe même pas » ajoute M. Madouni qui ne sait plus à quels saints se vouer pour « faire valoir le droit de son couple » à choisir un prénom à leurs fille.

kab
SIWEL 021520 FEV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche