Tizi Ouzou : Les Gardes communaux qui ont affronté le terrorisme islamiste observent un sit-in ce 25 janvier

19/01/2016 - 14:11

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les gardes communaux qui ont assuré la sécurité des populations civiles en Kabylie pour se défendre contre les incursions islamistes, et ce, au plus fort du terrorisme islamiste, dans les années 1990, annoncent observer un nouveau sit-in lundi prochain à Tizi-Ouzou, au niveau de la place de l'ancienne gare routière du centre-ville.


En Algérie, il est plus rentable et valorisant d’être engagé dans le terrorisme islamiste que d’être engagé dans la lutte contre le terrorisme islamiste (PH/DR)
En Algérie, il est plus rentable et valorisant d’être engagé dans le terrorisme islamiste que d’être engagé dans la lutte contre le terrorisme islamiste (PH/DR)
Après avoir protesté en vain fin décembre dernier, ces héros de la lutte contre le terrorisme islamiste en Kabylie comptent protester une nouvelle fois contre le mépris et l’inconsidération que l’Etat algérien affiche à leur égard alors que les terroristes islamistes, amnistiés en vertu du statut de « repentis », sont gratifiés de toutes sortes d’avantages : ils sont indemnisés, protégés et chouchoutés à tel point que leurs émirs, terroristes en chefs à l’image de Madani Mezrag, en arrivent même à être élevés au titre de «personnalité politique nationale».

En revanche, ces héros de la lutte contre le terrorisme islamiste sont tout bonnement ignorés par l’Etat algérien qui peine à reconnaître et à revaloriser les sacrifices et le lourd tribut qu’ils ont payé dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Ainsi aucune de leur revendication visant à valoriser leur statut n’a obtenu gain de cause, pas même celle de la reconnaissance du statut de "blessé de guerre" aux personnes ayant été blessées durant les années d'enfer de la guerre qu’ils ont justement mené contre le terrorisme islamiste.

«Nous n'avons pas demandé l'impossible, seulement nos droits les plus légitimes», affirme le coordinateur des gardes communaux de Tizi-Ouzou

En revanche, les terroristes islamistes, qui eux par contre, ont demandé l'impensable l'ont bel et bien obtenu et avec les compliments de toute la classe politique algérienne, y compris la pseudo opposition démocratique...

Conclusion : En Algérie, il est plus rentable et valorisant d’être engagé dans le terrorisme islamiste que d’être engagé dans la lutte contre le terrorisme islamiste…

CQFD !

maa,
SIWEL 191411 JAN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu