Tizi-Ouzou : Le RCD boycotte les travaux CNES

01/10/2011 - 13:30

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le RCD a rejeté les travaux du CNES organisés lundi à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou en présence de plusieurs walis (préfets) du centre.


Saïd Sadi président du RCD (Photo I.Y)
Saïd Sadi président du RCD (Photo I.Y)
Une rencontre qualifiée par le RCD « d’agitation ». « Comme de coutume, le pouvoir et ses relais en Kabylie s’agitent pour faire croire à la population qu’il veille sur le développement », a indiqué le Rassemblement pour la culture et la démocratie dans une déclaration transmise à Siwel.

Il a souligné que « le CNES soumis est domestiqué par le régime en place, s’attelle à organiser un simulacre d’assises d’une prétendu société civile issue de la wilaya de Tizi-Ouzou, dans le seul but de polluer d’avantage le débat public et se constituer une clientèle pour tenter de différer les perspectives de changement et permettre corrélativement au système corrompu et responsable du désastre sociopolitique du pays de perdurer ».

Le RCD s'est dit « refuser cette mascarade et de cautionner cette énième manipulation placée sous le générique et généreux thème de la bonne gouvernance, initié de surcroit par une institution alibi et disqualifiée par son silence sur le viol de la constitution depuis en novembre 2008 et la complaisance de ses rapports sur l’état économique et social de la nation, la corruption qui assèche les richesses nationales ainsi que sur la gestion chaotique du gouvernement et ce, l’inverse pertinence et de l’audace qui ont caractérisés les évaluations de son président feu Salah Mentouri ».


uz
SIWEL 011430 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu