Tizi-Ouzou : Deux militants du MAK, Kadi Slimane et Moumen Ouazi arrêtés et embarqués par la police

25/02/2016 - 13:57

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Deux militants du MAK, Kadi Slimane et Moumen Ouazi , respectivement président et membre du conseil universitaire de Tizi-Ouzou ont été arrêtés, hier soir, au niveau d'un barrage de la police algérienne à Tizi-Ouzou, alors qu'ils étaient dans le véhicule du MAK, connu comme le loup blanc par la police algérienne.


Tizi-Ouzou : Deux militants du MAK, Kadi Slimane et Moumen Ouazi arrêtés et embarqués par la police
La voiture a été minutieusement fouillée puis les deux militants ont été embarqués au commissariat où ils ont subi un interrogatoire avant la constitution du désormais traditionnel PV. La nouveauté dans la "procédure MAK" est que leurs papiers d'identité ont été confisqués et que ceux-ci leurs ont été restitués aujourd'hui.

Mais si tôt sortis du commissariat après avoir récupéré leurs papiers d'identité, voilà que les deux militants sont de nouveaux interceptés et au même barrage de police qui les avaient arrêtés la veille. Après avoir informé les policiers qu'ils revenaient justement du commissariat, les policiers algériens leur ont répondu qu'ils avaient reçu ordre d'arrêter et de fouiller toutes les voitures de type "Logan", comme celle de la voiture du MAK .

A la veille de la tenue de son 3è Congrès, le MAK constitue la seule et unique hantise de l'État algérien qui tente par toute une série d'intimidation de l'empêcher de tenir son congrès.

Il est à noter que les services de propagande algérienne font courir depuis quelques jours la mise en place d'une vague d'arrestations dans les rangs du MAK, oubliant que la répression constitue le plus efficace des stimulants pour les souverainistes kabyles.

Pour rappel, la dernière arrestation en date était celle de Boussad Becha, responsable à l'organique du MAK. Après les membres de la direction du MAK qui subissent régulièrement des arrestations, l'Etat algérien décide de s'attaquer à la jeunesse estudiantine du MAK qui constitue l'écrasante majorité de la base militante.

zp/cdb,
SIWEL 251357 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu