Tizi-Gheniff : les habitants d'Ameddah ferment la daïra

14/03/2012 - 15:26

TIZI-GHENIFF (SIWEL) — Les habitants du village Ameddah sur les hauteurs de la ville de Tizi-Gheniff, ont fermé aujourd'hui mercredi 14 mars, le siège de la daïra, a appris Siwel au près du comité de village.


Cette action de protestation est menée pour exiger des autorités locales la prise en charge des revendications des citoyens qui consistent en bitumage de la route du village, du raccordement au réseau de gaz naturel, l'éclairage public et la mise en service du foyer pour jeunes.

L'autre revendication soulevée est le recasement des deux familles menacées par un glissement de terrain et un éboulement. Ces familles sont en danger de mort, affirme-t-on. « Bien que les services de la mairie et de la wilaya aient fait leur constat, elles sont toujours sous les toits menaçants de leurs habitations », nous a déclaré un membre du comité.

Un autre villageois a ajouté que g[ [nous] n'allons pas ouvrir le dialogue avec les menteurs. On nous a fait des promesses, mais ils n'ont pas respecté leurs engagements. Nous demandons la présence du wali ou des responsables qui sont en mesure de prendre des décisions concrètes sinon nous n'allons pas libérer les lieux ]g.

ag
SIWEL 141525 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche