Timizar : un groupe de jeunes kabyles cadenasse la mairie

26/05/2015 - 10:02

TIMIZAR (SIWEL) — Dimanche dernier, en plein jour du marché, un groupe d’une dizaine de jeunes kabyles a décidé de procéder à la fermeture de la mairie de Timizar. Munis d’une chaine et d’un cadenas pour fermer la dite mairie, ils ont accroché une banderole réclamant un stade ou une aire de jeux pour la jeunesse de la région. Les habitants, totalement indifférents à la fermeture de la mairie, ont observé la scène sans aucune réaction.

Cependant, une certaine presse algérienne, s’est scandalisée de l’absence de réaction de la population kabyle, oubliant que les mairies en Kabylie n’y ont aucune utilité et ne servent qu’à appliquer avec acharnement la politique d’arabisation et de salafisation de la Kabylie, notamment par l’attribution de budgets faramineux pour la construction de nouvelles mosquées et la rémunération d’imams salafistes, issus de la politique scélérate de la concorde civile, ayant octroyé l’impunité aux terroristes islamistes.

Cette presse s’étonne que les jeunes réclament autre chose que des mosquées en fermant, avec chaine et cadenas, une mairie qui ne s’emploie qu’à les embarquer dans le chaos arabo-islamiste de l’Etat algérien, mais elle ne s’étonne pas des budgets faramineux déployés par l’Etat algérien dans la construction de centaines de milliers de mosquées en Kabylie alors que les espaces de loisirs, stade, centres sportifs, piscines, bibliothèques etc., sont tout simplement inexistants


Si la jeunesse kabyle ferme les mairies algériennes avec des chaines et des cadenas, c’est en réaction, saine et normale, à la nuisance de l’Etat algérien qui enchaine et cadenasse la jeunesse kabyle ( PH/DR)
Si la jeunesse kabyle ferme les mairies algériennes avec des chaines et des cadenas, c’est en réaction, saine et normale, à la nuisance de l’Etat algérien qui enchaine et cadenasse la jeunesse kabyle ( PH/DR)

La presse algérienne, qui rapporte cette information, se désole du manque de réaction des populations locales, déplorant qu’un groupe de jeunes ferme la mairie sans que les citoyens ne réagissent, mais elle ne se posent pas la question de ce manque d’intérêt pour les choses relevant de la gestion des pouvoirs publics algériens en Kabylie…La presse algérienne s’étonne de « l’absence de réaction de la part de la population » et ne peut pas se l’expliquer autrement que par la « démission totale » de ladite population…

Jugeant la situation tellement « surréaliste qu’elle frise le ridicule », cette même presse ne se rend pas compte que c’est elle-même qui est surréaliste et que c’est elle qui frise le ridicule en faisant comme si de rien n’était en Kabylie. Celle-ci fait effectivement comme si les pouvoirs publics algériens avaient une quelconque utilité en Kabylie et que, en dehors de ses capacités de nuisance sur les populations, comme sur l’environnement kabyle, les pouvoirs publics algériens ne servent rien d'autre que la dépersonnalisation de l Kabylie, son étouffement économique, l'alimentation du désespoir de la jeunesse kabyle en la jetant de force dans les mosquées, fraîchement construites et gérées par des terroristes repentis, au lieu d'octroyer aux communes des budgets pour la construction de centres de loisirs, de piscines, de stade, d'aires de jeux, de bibliothèques etc...

… Alors pourquoi la population locale de Timizar ou de n’importe quelle autre localité de Kabylie devrait-elle être contrariée par la fermeture d’une mairie qui ne sert qu’à nuire à la Kabylie ?

Si la situation est effectivement « tragi-comique, celle-ci relève plus des lamentations de cette presse qui déplore la disparition de le manque de réaction des populations de Timizar et qui observent sans aucune réaction la fermeture de cette mairie, car en plus de nuire quotidiennement à la Kabylie, ces commis de l’Etat algérien voudraient en plus que ce soient les citoyens kabyles eux-mêmes qui se mobilisent pour les mairies algériennes continuent de nuire à la Kabylie…


mel,
SIWEL 261002 MAI 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche