The Independant dénonce les « liens obscurs » entre les services de sécurité algériens et libyens

31/08/2011 - 16:33

LONDRES (SIWEL) — Le quotidien britannique The Independent a dénoncé, mercredi, ce qu'il a qualifié de liens "obscurs » entre les services de sécurité algériens et ceux du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi.


« Il existe des contacts plus obscurs (...) entre les services de sécurité des deux pays », qui adoptaient, entre autres, « la torture pour imposer leur autorité à leurs peuples », indique The Independent dans un article de son expert des questions moyen-orientales, Robert Fisk.

Dans cet article, qui analyse le message que les autorités algériennes entendent envoyer à l'adresse des pays occidentaux en accordant l'asile à des membres de la famille du colonel Kadhafi, Robert Fisk souligne que les services algériens ont, à plusieurs reprises, offert leur expérience "antiterroriste" aux services secrets de Kadhafi.

« Les deux régimes, celui d'Alger et celui de Kadhafi, savent qu'ils ne peuvent pas survivre sans détenir des pouvoirs terribles », a-t-il relevé.

« En plus, l'Algérie ne veut pas devenir une deuxième Libye », ajoute l'auteur de l'article, affirmant que la décision des autorités algériennes d'accueillir des membres de la famille Kadhafi « n'a surpris personne ».

« Depuis plusieurs années, les Algériens ont soutenu les politiques "folles" de Kadhafi », a-t-il rappelé, faisant état de l'alliance qui s'est tissée au fil des ans entre « la dictature de Kadhafi et les régimes militaires qui se sont succédés en Algérie ».

uz
SIWEL 311630AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche