Témoignages sur Ameziane Mehenni : « Il était victime du pouvoir algérien »

21/06/2013 - 15:37

MARAGHNA (SIWEL) — Les dizaines de personnes qui ont défilé sur la tribune témoigner sur Amziane Mehenni ont tous abondé dans le même sens, à savoir, « Ameziane était victime du pouvoir algérien ».


Photo/kabyle.com/Archives)
Photo/kabyle.com/Archives)
Pour M. Bouaziz Ait Chebib qui, à travers une biographie détaillée sur la victime, a insisté sur les qualités du défunt Ameziane et son parcours militant. Il rappelé qu’il était un fervent militant qui a participé à tous les mouvements de revendications de tamazight. « C’était lui qui a initié le groupe de chant Tezdeg en 1993, et c’était lui qui a fondé la Coordination des lycéens amazighs la même année pour soutenir le boycott scolaire de 1994 », a-t-il rappelé dans son message lu par un citoyen du village qui n’est autre que le neveu du président du GPK.

Il a, lors de sa prise de parole souligné que l’engagement du MAK pour faire la lumière sur cet ignoble assassinat ne s’estompera pas tant que « les ennemis de la vérité guettent l’ombre de la justice française ». Une justice, a-t-il dit, qui est « au service du mensonge et de la raison d’Etat ». Il s’est interrogé sur le fait que la France officielle réclame la vérité sur Rafik Hariri, assassiné au Liban et pour tant d’autres responsables politiques de par le monde « mais elle occulte la vérité sur l’assassinat d’un kabyle ». Tout en rendant hommage à Ali Mecili, le président du MAK a appelé les Kabyles à rester vigilants et à faire face « comme un seul homme » au danger qui guette la Kabylie. A propos de la situation politique actuelle de l’Algérie, M. Ait Chebib a souligné que la Kabylie n’est pas concernée par la lutte des clans pour succéder à Bouteflika: « on ne peut choisir entre la peste et le choléra » et « entre les deux, notre choix est l’autodétermination de la Kabylie ».

Ahcène Cherifi, ancien détenu politique a rappelé qu’Ameziane était de tous les convois qui partaient rendre visite aux détenus politiques de Kabylie durant les années 80. Saïd Laïemchi a abondé dans le même en apportant un témoignage de Mohand Aarav Bessaoud sur M. Ferhat Mehenni. Dda Saïd a indiqué que Bessaoud, le fondateur de l’Académie berbère a reconnu que parmi tous les artiste kabyles, « seul Ferhat a contribué financièrement à la survie de l’Académie ». Dda Saïd a raconté que Ferhat, étant étudiant, a remis sa bourse à Bessaoud à Paris pour l’aider dans son combat, une chose qu’aucun autre artiste n’avait jamais faite.

Jugurtha Saïdoune, responsable de la section locale du RCD a appelé à l’union des forces politiques de la Kabylie, en indiquant que « Ferhat Mehenni est une source de fierté pour toute la région ». Et d’ajouter qu’au RCD, « Ferhat est un repère pour tout kabyle digne ». Il a souligné, au passage qu’au RCD, « une nouvelle génération de militants est en phase d'émerger », afin, a-t-il dit, « d’enterrer les vieilles rancunes qui empêchent l’émergence d’une force politique kabyle homogène».

Kamira Nait Sid, responsable au sein du CMA et amie d’Ameziane, a appelé à l’union, avant de rendre un vibrant hommage au défunt, tout en réitérant son soutien indéfectible au président du GPK. Nna Ouiza, grand-mère de la victime, qui a accueilli les présents chez elle, a quant à elle, remercié les organisateurs et a exprimé sa gratitude à grande famille kabyle qui a honoré la mémoire de son petit fils Ameziane. Raziq Zouaoui, cadre du MAK a renouvelé le soutien de son mouvement à la quête de vérité de la famille Mehenni.

Yahia Yanes, poète et écrivain, a rendu un vibrant hommage à Ameziane et son père Ferhat Mehenni, dans un poème fortement apprécié et applaudi.

M. Ferhat Mehenni, père du défunt et président du GPK a rappelé que « la plaie laissée par l’assassinat d’Ameziane est toujours béante », avant d’appeler « à l’instauration d’un Etat kabyle », seul à même « de faire la lumière sur les assassinats politiques qui ciblent les Kabyles ». Il a remercié les présents et les organisateurs pour ce grandiose hommage.

dm
SIWEL 21 1537 JUIN 13







Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche