Télévision algérienne : le présentateur du JT licencié par téléphone

10/06/2012 - 15:50

ALGER (SIWEL) — Karim Boussalem, présentateur du Journal télévisé à la télévision étatique algérienne (ENTV), vient d’être viré de son poste de présentateur vedette du JT. « J’ai été viré par téléphone d’un poste que j’occupe depuis 12 ans », a-t-il déclaré à la presse algérienne.


Karim Boussalem. PH/DR
Karim Boussalem. PH/DR
Le présentateur du JT à la Télévision algérienne vient d’être viré de son poste. L’information qu’il a lui-même confirmé pour des journalistes vient suite à une décision de la direction de l’ENTV, de mettre fin aux fonctions de ce journaliste en tant que présentateur du JT, sous prétexte que l'entreprise allait «rajeunir» son effectif.

Selon lui, l’information lui a été donnée « par téléphone », par un responsable de la Télévision.
Karim Boussalem, est, pour rappel, présentateur du Journal télévisé et des grands rendez-vous politiques, depuis plusieurs années. Toujours à l’avant-garde de la défense des options du régime algérien, Boussalem vient de payer les frais de sa proximité avec les décideurs.
Boussalem s'est vu exclu une fois à cause de sa corpulence jugée « trop obèse ». Il lui a fallu un régime de plusieurs mois pour retrouver son poste.

Pour rappel, le 14 juin 2001, au JT du 20H de l’ENTV, c’était lui qui avait traité les centaines de milliers de Kabyles venus à Alger dénoncer l’assassinat, lors du Printemps noir, d’une centaine des leurs par les forces de répression algérienne « de singes et de vandales ».

Originaire d’une wilaya du centre du pays, fils d’un imam qui s’est installé en Kabylie, depuis plusieurs décennies, Karim Boussalem a été toujours présenté, par les autorités, comme un Kabyle de Tadmaït.

aai
SIWEL 101550 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu