Télévision algérienne : le DG de la TV4 passera en justice pour harcèlement sexuel le 24 juin

11/06/2012 - 12:14

ALGER (SIWEL) — Saïd Lamrani, directeur général de la chaîne de télévision amazighe, TV4, sera traduit en justice le 24 juin, pour harcèlement sexuel contre des journalistes femmes de cette entreprise publique.


Le DG de cette chaîne de télévision est poursuivi poiur harcélement sexuel
Le DG de cette chaîne de télévision est poursuivi poiur harcélement sexuel
Poursuivi en justice dans une affaire de harcèlement sexuel, Saïd Lamrani, DG de la TV4, comparaîtra devant le juge, du tribunal d’Alger, le 24 juin.
Selon une des plaignantes, il sera jugé sur son comportement « méprisant », envers les journalistes, et surtout, pour « harcèlement sexuel et moral sur des journalistes de la chaîne ».

La même plaignante a ajouté qu'une action de soutien en leur faveur serait organisée le même jour au niveau du tribunal. « Nos collègues du travail, des associations et des personnalités seront présent le jour du procès pour nous apporter leur soutien».

Elle a regretté, par ailleurs, que la Justice ait mis beaucoup de temps pour programmer le procès, même si, les témoins ont été entendus à plusieurs reprises. Elle a précisé que leur action ne va pas s'estomper, tant que le DG n'a pas été jugé pour ses actes. Ces plaignantes pensent aussi à radicaliser leur mouvement dans le cas où l'affaire sera étouffée.

Pour rappel, Saïd Lamrani, 76 ans, ancien directeur de la chaîne II de la Radio nationale avant d’être désigné DG de la TV4, est connu pour « sa proximité avec la famille Bouteflika ».
Les anciens journalistes de la Chaîne II gardent le souvenir « d’un homme porté sur le sexe et le harcèlement contre les femmes ».

D’autres sources avancent même que ce personnage serait un rabatteur qui « travaille au compte de personnalités influentes au sein de l’État algérien ».
La plainte des journalistes de la TV4 est déposée depuis le 3 août 2011, par Me. Youcef Dilem, avocat du Syndicat national des journalistes (SNJ).

Il fut aussi poursuivi en justice en 1995 pour les mêmes motifs.

aai/maks
SIWEL 111215 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche