Téléphonie mobile en Algérie : Qatar Telecom porte à 92,1% ses parts dans le capital de la maison mère de Nedjma

06/10/2012 - 18:25

Le groupe de télécommunications qatari Qtel Q.S.C. a annoncé samedi dans un communiqué avoir augmenté sa participation de 52,5% à 92,1% dans le groupe koweitien Wataniya Telecom, maison mère de l'opérateur mobile algérien Nedjma. Le gouvernement algérien pourrait invoquer son droit de préemption tout comme il l'avait fait avec Djezzy face au groupe russo-norvégien Vimpelcom. Néanmoins, le gouvernement algérien a donné son accord pour la vente de Nedjma.


Téléphonie mobile en Algérie : Qatar Telecom porte à 92,1% ses parts dans le capital de la maison mère de Nedjma
Le communiqué cite la déclaration du président du Groupe Qtel, Cheikh Abdallah Ben Mohammed Ben Saoud Al Thani : « Nous avons consulté les autorités algériennes, pour lesquelles nous sommes reconnaissants, concernant cette transaction et nous avons reçu de leur part l'autorisation de conclure cette transaction ».

En mars 2007, Qtel, en devenant actionnaire majoritaire de Wataniya Telecom Koweït avec 52,5 %, détenait 71 % des actions de Nedjma. Avec cette nouvelle augmentation de parts à 92,1%, Nedjma se retrouve sous la tutelle qatarie à plus de 80%, ce qui risque de faire invoquer au gouvernement algérien son droit de préemption.

Le ministre algérien des Finances, Karim Djoudi, avait déclaré début septembre, soit au lendemain de l'officialisation de cet appel d'offre publique d'achat émis le 04 septembre, lors des travaux de la 7éme session de la commission mixte algéro-koweitienne, que « si Qtel rachète totalement El Wataniya, donc il y a changement d'actionnariat. Et s'il y a un changement d'actionnariat, il y a une règle qui s'applique c'est le 51/49  », laissant entendre que l’Algérie fera prévaloir son droit de préemption sur Nedjma, filiale algérienne du groupe koweitien Wataniya Telecom.

Le Groupe Qtel, filliale de la compagnie publique Qatar Telecom (Qtel) QSC est fortement implanté dans la région du Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud, et a une clientèle consolidée de 83,7 millions au 30 Juin 2012. Ses filliales, présentent dans 16 pays, fonctionnent sous des marques diverses, y compris Qtel, Indosat, Asiacell, Wataniya, Nawras, Tunisiana et Nedjma.

Nedjma (WTA), présente depuis août 2004 sur le marché de la téléphonie mobile en Algérie, revendique 25% des 36 millions d'abonnés à fin 2011, arrivant troisième derrière Mobilis (ATM) avec 30% et Djezzy (OTA) avec 45%.

wbw/aai
SIWEL 061825 OCT 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu