Tassadit Ouchikh dément avoir démissionné du C.A. du MAK-France

16/04/2011 - 16:40

PARIS (SIWEL) — Dans un communiqué transmis à SIWEL, Mme Tassadit Ouchikh dément avoir démissionné du Conseil d'administration de la fédération du MAK-France et apporte son soutien au MAK-France et à Ferhat Mehenni, le président du Gouvernement Provisoire Kabyle.


Tassadit Ouchikh, 2ème à droite, lors de l'AG élective du MAK-France le 27/02/2011. Crédit photo : SIWEL
Tassadit Ouchikh, 2ème à droite, lors de l'AG élective du MAK-France le 27/02/2011. Crédit photo : SIWEL
Dans le démenti qu'elle a adressé au Conseil d'administration du MAK-France, Tassadit Ouchikh déclare : « A mon insu, mon nom à été associé à une démission d'une minorité du Conseil d'administration du MAK-France, je tiens à me démarquer de cette démarche et à réaffirmer mon soutient au MAK-France et au Président du Gouvernement Provisoire Kabyle. »

« Cette démarche, déclare à SIWEL une source proche du mouvement autonomiste kabyle, avait pour but la déstabilisation du Gouvernement provisoire kabyle et à sa tête, Ferhat Mehenni. La présidente nouvellement élue à la tête du MAK-France refusait de condamner les déclarations de Idir Djouder, jugées calomnieuses, diffamatoires et ordurières par le porte-parole de l'Anavad. »

Le 3 avril dernier, un communiqué signé par 5 membres sur les 15 que compte le Conseil d'administration du MAK-France élu le 27 février dernier indiquait que les 5 signataires étaient : Djamila Amgoud, Arezki Boussaid, Kamel Oumessaoud, Eric Ourtilane et Tassadit Ouchikh.

Tassadit Ouchikh de conclure : « Personne et je dis bien personne n'à le droit d'utiliser mon nom à des fins aux antipodes de mes convictions. »

wbw
SIWEL 161640 AVR 11g[ 




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu