Tamazgha : Le MAK soutient le Dr Ahmed Assid et dénonce les pressions salafistes au Maroc

30/04/2013 - 16:45

KABYLIE (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique hier, le mouvement autonomiste kabyle (MAK) a apporté son soutien au militant amazigh laïc, le Dr Ahmed Assid. Le mouvement kabyle a, par ailleurs, dénoncé le silence des autorités marocaines face aux menaces de mort proférées publiquement, et en toute impunité, par des islamistes dont les formations politiques détiennent en partie le pouvoir au Maroc et ce juste après que le « Conseil des Oulémas », une entité constitutionnelle présidée par le roi en sa qualité de « Commandeur des croyants », ait tout récemment publié une fatwa appelant à l’exécution des apostats.


A gauche, Ahmed Aassid militant politique amazigh et laïc. A droite, Mohamed Fizazi, condamné après les Attentats du 16 mai 2003 à Casablanca avant d’être libéré par grâce royale par soucis d’apaisement selon le Makhzen marocaine. (PH/DR)
A gauche, Ahmed Aassid militant politique amazigh et laïc. A droite, Mohamed Fizazi, condamné après les Attentats du 16 mai 2003 à Casablanca avant d’être libéré par grâce royale par soucis d’apaisement selon le Makhzen marocaine. (PH/DR)
Le MAK a dénoncé les menaces de mort reçues par le Dr. Ahmed Assid, militant amazigh laïc et démocrate, de la part des salafistes marocains, pour avoir dénoncé l’enseignement dans les écoles marocaines “ des préceptes religieux appelant à la haine de l’autre” ainsi que l’enseignement des “ conquêtes arabo-islamiques comme des missions civilisatrices en Afrique du Nord”.

Le MAK “qui a fait de la laïcité , de la liberté de culte et de conscience, des fondements principaux de son projet” poursuit la déclaration, “ dénonce avec force ce terrorisme qui sévit en toute quiétude en Afrique du nord et apporte son soutien indéfectible au militant et à l’intellectuel Dr Assid ”. Le Courage de M. Assid a été salué par le mouvement kabyle.

Pour rappel, le Dr. Assid est actuellement la cible de violentes attaques islamistes, toutes tendences confondues, allant des menaces de mort des terroristes salafistes aux mises en garde du chef de gouvernement islamiste marocain, M. Abdelilah Benkirane.

En effet, au cours d’une conférence, il y a une dizaine de jours, Ahmed Assid, militant politique amazigh et laïc, chercheur à l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), avait estimé que l’islam était « aujourd'hui dépassé, car les valeurs universelles actuelles sont ce que l'humanité a atteint de mieux »
.
Pour le chercheur amazigh, l’Islam tel qu’il est enseigné aujourd’hui, à travers les manuels scolaires, véhicule « un message de menace et de terrorisme ». Lors de cette très controversée conférence, tenue en marge du dixième congrès de l'Association marocaine des droits humains (AMDH), à Rabat du 19 au 21 avril dernier, le chercheur Ahmed Assid a attribué ces travers au fait que le système éducatif marocain soit sous la domination d'une certaine idéologie…arabo-islamiste.

Rappelons par ailleurs que ces déclarations surviennent à un moment ou une FATWA du Conseil supérieur des Oulémas, entité constitutionnelle présidée par le roi en sa qualité de «Commandeur des croyants », appelle à l'exécution de l'apostat.

Cette fatwa qui a elle-même provoqué une vive polémique sur la nature « pacifique » de l’Islam marocain a obligé la monarchie marocaine, le Makhzen, à consacrer le prêche du prédicateur de la mosquée Ouhoud, à Safi et en présence du « commandeur des croyants », le roi Mohammed VI en l’occurrence, au thème de la "liberté de croyance dans l'Islam" pour atténuer les effets de cette fatwa qui appelle à rien de moins qu’au meurtre de toute personne qui renonce à l’Islam. En revanche, le cheikh Mohamed Fizazi, figure symbolique du salafisme pur et dur, s'est de suite précipité pour remercier le « Conseil des Oulémas » pour cette fatwa qui selon lui représente une vérité absolue et ne saurait souffrir la moindre nuance…maintenant, il demande juste à la faire appliquer, notamment sur l’intellectuel amazigh laïc, Ahmed Assid, notamment accusé d’« ennemi de Dieu »

zp/wbw
SIWEL 301645 AVR 13

Ci-après le lien sur le communiqué de soutien du mouvement kabyle au Dr. Ahmed Assid

http://www.makabylie.info/spip.php?article1213 http://www.makabylie.info/spip.php?article1213





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu