Takrietz : Hommage au plus jeune martyr du Printemps noir

25/05/2011 - 14:44

TAQARIET (SIWEL) — A l’occasion du dixième anniversaire de l’assassinat du plus jeune martyr du « Printemps noir », Messalti Hafid, 13 ans, le comité du village Takrietz (wilaya de Vgayet) a organisé aujourd’hui mercredi une série d’actions dédiées à sa mémoire.


Tombe de Hafid Messalti PH/Agoumatine
Tombe de Hafid Messalti PH/Agoumatine
Une marche silencieuse, partie du CEM jusqu’au cimetière des martyrs, où l’on notait la présence de dizaines de collégiens ; suivi d’un dépôt de gerbe de fleur au niveau de sa tombe, et d’une prise de parole où les intervenants, dont le maire de la commune de Souk-Oufella, ont rappelé les circonstances de l’assassinat du jeune Hafid, et dénoncé à l’occasion l’impunité qui continue à profiter aux assassins.

Un jeune citoyen du village a réussi à hisser le drapeau kabyle à l’entrée du cimetière, malgré le refus obstiné de certaines personnes.

L'enfant de 13 ans a été assassiné d’une balle entre les yeux.par des gendarmes dans la localité de Takarietz près de Sidi-Aïch le 25 mai 2001. La tombe du jeune martyr a été saccagée en 2010 par un islamiste.

La répression du « printemps noir » en Kabylie a couté la vie à plus de 120 manifestants Kabyles exécutés principalement par les forces de la gendarmerie algérienne.

ach/uz
SIWEL 251445 MAI 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche