TIZI-OUZOU/ arrestation de dizaines de jeunes dont des militants du MAK ce matin

06/04/2014 - 13:15

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Ce matin alors que la venue du directeur de campagne de Bouteflika, Abdelmalek Sella était prévue à la maison de la culture Mouloud Mammeri, les étudiant kabyles de Tizi-Ouzou, dont de nombreux militants du MAK ont improvisé un rassemblement pour signifier leur rejet des élections présidentielles algérienne sous les slogans de Kabylie autonome, kabylie indépendante, Sellal Dégage, Ulac msah ulac. Des dizaines d'arrestations de jeunes kabyles ont eu lieu, dont les militants du MAK. Et comme un malheur ne vient jamais seul, en plus de l'hostilité des forces de police algérienne, ces mêmes étudiants ont eu à subir l'hostilité d'une minorité d'algérianistes revanchards, hostiles à la libération de la Kabylie du joug arabo-islamiste




Les étudiants de Tizi-Ouzou ont tenté de se rassembler aujourd'hui contre le simulacre d'élections présidentielle algérienne en Kabylie et contre la fausse image que le pouvoir algérien tente de donner de la Kabylie. Les étudiant kabyles, rassemblés devant la maison de la culture Mouloud Mammeri, ont scandés des slogans hostile au pouvoir algérien et pour un Kabylie autonome ou indépendante. C'est alors qu'en plus de la répression policière qui s'est abattu sur eux, ils ont eu à faire face à une minorité d'algérianistes qui ont tenté de les empêcher de scander les slogans chers à la Kabylie.

Cette minorité d'algérianistes kabyle, qui se compromet de plus en plus dans un rapprochement avec les courants arabo-islamistes s'attèlent à les combattre sur le terrain les militants du MAK et se font ainsi les supplétif du régime raciste algérien qui nie l'existence de la Kabylie et qui tente de s'en servir comme tremplin à son règne sans partage et dont on connait les effets dévastateurs sur la Kabylie.

Cependant face à la répression policière et à l'hostilité de ses algérianistes, les militants du MAK ont tenu bon, ils ont déployé leurs banderoles et imposés leurs slogans qui ont été retenus et repris par la foule pour la simple raison que ce sont les leurs qui gagnent le cœur des kabyles. Ils n'ont cessé de scander Kabylie autonome, Kabylie indépendante. Ils ont en outre arraché les affiches de Bouteflika et distribué les affiches du MAK appelant au rejet des élections algériennes et pour l'autodétermination de la Kabylie.

De nombreuses arrestations ont eu lieu ce matin à Tizi-Ouzou dont des militants du MAK. Nous n'avons pour l'instant aucune nouvelles du traitement qui leur est réservé. Nous y reviendrons.

cdb,
SIWEL 061315 AVR14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche