Succès du rassemblement du MAK-Anavad France au Trocadéro

23/10/2016 - 16:25

PARIS (SIWEL) — Des centaines de souverainistes kabyles ont répondu présent à l'appel émis par la Confédération du MAK-Anavad France qui a organisé un rassemblement ce dimanche 23 octobre à 14 heures au Parvis des Droits de l’Homme au Trocadéro à Paris, pour dénoncer la répression et les harcèlements que subissent les militants souverainistes kabyles de la part de la police coloniale algérienne et pour soutenir les prisonniers politiques du Mzab.


Le public, venu en famille pour la plupart, a été nombreux à braver un temps froid et même un début de pluie à la fin du rassemblement.

En plus de la diaspora kabyle qui a fait le déplacement de plusieurs pays d'Europe, étaient aussi présents les représentants des peuples Amazighs, tels les Mozabites, les Chaouis et les Amazighs de Tunisie, qui avaient pris la parole.

A noter aussi la présence en force d'artistes Kabyles dont on peut citer : Rachid Allioui, Meziane Aqvayli, Kamel Bouyakoub, Ahcène Adjroud, M'henna Tigrini et Amirouche...

La prise de parole Avaient pris la parole dans l'ordre chronologique :

- Mas Lmulud At Ɛazdin, Secrétaire national du MAK au Numérique et à l'Innovation, qui a axé son intervention sur l'égrenage des succès accompli par le peuple kabyle en 2016

- Mas Hmed Uheddad (Ahmed Haddag), Ministre des Institutions et de la Sécurité et Président du MAK-Anavad France, qui a rappelé qu'entre l'Algérie et la Kabylie, un fleuve de sang les sépare, celui des jeunes martyrs kabyles du Printemps 2001 et d'exiger la libération du Kabyle chrétien Slimane Bouhafs détenu par l'état colonial algérien pour délit de religion.

- Mas Yella Houha, indépendantiste chaoui, qui a déclaré être "jaloux" des Kabyles, ce peuple vaillant et qui se bat,

- Mas Mohammed Dabouz, autonomiste mozabite, représentant de l'association Izmulen, qui a fait le parallèle entre les 130 détenus politiques mozabites depuis plus de 15 mois à l'instar du Dr. Fekhar et les souverainistes kabyles harcelés par le même pouvoir colonial algérien

- Masa Nora Cheddad, styliste et créatrice de mode engagée, qui en tant que franco-kabyle, exige des autorités françaises de cesser de soutenir le pouvoir algérien assassin car cela dure depuis plusieurs générations maintenant, être kabyle, c'est un fait ! Et d'ajouter que la communauté kabyle en France est un rempart contre l'arabo-islamisme... La Kabylie c'est le fer de lance de l'Afrique du nord...

- Mas Khaled Khemira, amazigh de Tunisie, qui a déclaré être fier d'apporter son soutien au MAK et en colère car les Amazighs de Tunisie sont en voie de disparition à cause de la colonisation arabo-musulmane depuis 15 siècles, leurs terres pillées...

- Mas Ferhat Mehenni, Président du Gouvernement provisoire kabyle, qui a réaffirmé son soutien indéfectible aux militants souverainistes kabyles harcelés par les services coloniaux algériens, et tout en vantant leur bravoure, leur honneur, il a rappelé qu'"à vaincre sans périr, on triomphe sans gloire", et que de son vivant, aucun militant ne sera abandonné... Il a appelé les policiers kabyles à la désobéissance, à ne pas faire dans le zèle car beaucoup de leurs propres enfants militent au sein du MAK... Il a apporté son soutien à Achour Arouche d'Ifigha en le priant de cesser sa grève de la faim... et exigeant la libération de Slimane Bouhafs, de Bouandas, territoire kabyle, emprisonné parce qu'il est chrétien, rappelant la laïcité de la Kabylie qui fut de tous les temps tolérante... Il a apporté son soutien aux détenus du Mzab... La Kabylie leur apporte sa solidarité... Il a appelé le peuple kabyle à boycotter massivement des élections algériennes prévues le 20 Avril prochain ! Et d'asséner que le MAK est notre fierté, notre force... Que l'annexion de la Kabylie à l'Algérie était une erreur monumentale de l'Histoire et a invité le futur président français à en tenir compte... La femme kabyle est le pilier de la Kabylie... L'Algérie est une chimère, la Kabylie est éternelle... Il a rendu hommage au Premier ministre Lhacène Ziani qui se démène pour la mise sur pied du Parlement kabyle... Le Mémorandum à déposer auprès de l'ONU sera rendu public pour qu'il soit soumis à débat... Pour finir par annoncer que dans deux jours, en tant que président de l'Anavad, il déposera auprès du Secrétaire général de l'ONU les instruments d'adoption par la Kabylie des Conventions de Vienne sur le Droit des Traités, sur les Relations diplomatiques et consulaires, permettant d'accréditer des représentants officiels de la Kabylie auprès des pays les ayant signées ou ratifiées...


Le Président de la confédération MAK-Anavad France, Mas Ahmed Haddag a rendu public un message dans lequel il « remercie toutes celles et tous ceux qui ont pris part au rassemblement de soutien aux militants souverainistes Kabyles au Trocadéro à Paris, malgré la pluie et les mauvaises conditions météo...
Un salut particulier à nos militants du MAK-Anavad France qui se sont mobilisés pour préparer cet événement dans l'urgence.
Je vous donne RDV pour une prochaine grandiose manifestation de solidarité avec la Kabylie.
Le combat continue ! »

wbw
SIWEL 231625 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche