Soutien au terrorisme / Le gouvernement islamiste Erdogan démasqué

29/05/2015 - 15:53

ANKARA (SIWEL) — Une vidéo et des photos de livraison d'armes extrêmement gênantes ont été publiées ce vendredi 29 mai par un journal turc, mettant ainsi dans la gêne le gouvernement islamiste de Reccep Teyyep Erdogan. Des armes et des munitions ont été interceptées dans des camions, à la frontière syrienne, par la gendarmerie turque, lors d’un banal control d’un convoi de camions humanitaires à la frontière avec la Syrie.

Officiellement ces camions étaient affrétés par une organisation humanitaire mais ils seraient en réalité la propriété des services de renseignement turcs, apportant ainsi une nouvelle preuve de l’implication directe du gouvernement turc dans le soutien actif aux djihadistes de Syrie.

Un soutien maintes fois dénoncé, notamment par les forces armées du Kurdistan à Kobanê durant la guerre qu’ils ont livré à ces djihadistes sans cesse approvisionnés mais qu’ils ont fini par gagner.


Soutien au terrorisme / Le gouvernement islamiste Erdogan démasqué
C’est un quotidien turc d'opposition Cumhuriyet, qui a publié ce vendredi 29 des images d'obus de mortier, dissimulés sous des médicaments dans des camions, officiellement affrétés par une organisation humanitaire pour la Syrie.

Sur son site internet Cumhuriyet diffuse même une vidéo l'opération. Selon les documents officiels des véhicules, les camions seraient en réalité la propriété des services de renseignements turcs. L'interception des armes date de janvier 2014 et a été menée par la gendarmerie turque.

Selon ce quotidien d’opposition, journal, les camions convoyaient un millier d'obus de mortier, 80 000 munitions pour des armes de petit et gros calibre et des centaines de lance-grenades. Quelques heures après ces révélations, le journal Cumhuriyet a fait l’objet d’une poursuite judiciaire par procureur d'Istanbul pour…« terrorisme » !

Le gouvernement islamiste d'Ankara, avait jusque-là réussi à bloquer la diffusion de cette information et avait demandé l'ouverture d'une enquête qui avait abouti au placement en détention d'une cinquantaine de personnes, gendarmes, militaires ou magistrats.

Le président islamiste Recep Tayyep Erdogan avait attribué la responsabilité de cette affaire à l'organisation de l'imam Fethullah Gülen, une autre organisation islamiste qui était l’allié de Reccep Tayyep Erdogan et qu’il accuse maintenant de vouloir renverser son gouvernement.

La diffusion de ses images et de cette vidéo, confirment ce que les Kurdes dénoncent depuis très longtemps.

On se souvient que durant les terribles batailles de Kobanê, les djihadistes de l’Etat islamique étaient constamment approvisionnés en hommes et en armes, que la frontière était une véritable passoire pour les terroristes islamistes alors que les citoyens kurdes étaient durement réprimés à cette même frontière pour les empêcher d’aller rejoindre leur frères et sœurs à Kobanê et les aider à combattre l’Etat islamique (Daech).

Le comble dans cette sordide affaire est que la coalition de lutte contre ce Daech était composé des meilleurs alliés de ce même Daech, à savoir la Turquie mais aussi le Qatar et l’Arabie saoudite.

Mais Kobanê n’est pas tombé, les kurdes ont vaincu la bête immonde et la Turquie est démasquée. Il reste le Qatar, l’Arabie saoudite et sans doute beaucoup d’autres

Source AFP

zp,
SIWEL 291553 MAI 15

capture d'écran de la vidéo  démasquant Erdogan. Une affaire cachée depuis janvier 2014. (PH/ capture d'écran de la vidéo diffusée sur Cumhuriyet.com)
capture d'écran de la vidéo démasquant Erdogan. Une affaire cachée depuis janvier 2014. (PH/ capture d'écran de la vidéo diffusée sur Cumhuriyet.com)

la une du Journal d'opposition turc qui a dévoilé l'affaire (PH/ Cumhuriyet)
la une du Journal d'opposition turc qui a dévoilé l'affaire (PH/ Cumhuriyet)




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche