Sortie perturbée du wali à Tizi-Ouzou

19/01/2011 - 17:05

Tizi-Ouzou (SIWEL) — La sortie du nouveau wali de Tizi-Ouzou, M. Bouazgui, effectuée ce matin19 janvier, vers la région de Maâtka puis vers Boghni a été marquée par plusieurs perturbations.


Abdelkader Bouazgui, wali de Tizi Ouzou (Photo Ambassade de France à Alger)
Abdelkader Bouazgui, wali de Tizi Ouzou (Photo Ambassade de France à Alger)
Le wali a été mal reçu et chahuté notamment à Mâatka, où les lycéens ont carrément bloqué la route à son convoi. Dans leur action de protestation, les élèves ont interpelé le premier magistrat de la wilaya sur leur condition de vie dans leur lycée (le lycée Znibou et technicum) et la surcharge du programme scolaire.

À Mechtras, dans la daïra de Boghni, d'anciens militants du RCD et des élus locaux ont interpelé le wali ainsi que le président de l’APW de Tizi-Ouzou afin d’ouvrir une enquête sur la gestion du budget communal, tout en pointant du doigt la « gestion anarchique » de l’APW de Tizi Ouzou.

Toujours dans la localité de Boghni et, profitant d’une halte du wali, à l’hôpital de la ville, des jeunes ont interrompu le parcours du responsable de wilaya. Il a été interpelé sur l’état de désœuvrement qu’ils subissent, chômage, manque de logement et autres fléaux qui touchent directement à leur vie sociale.

Dans la matinée, juste après le départ du wali du siège de la wilaya, au niveau de la voie routière dite de Laâzib Ahmed, à la sortie de Tizi-Ouzou, des citoyens ont fermé la route à moins de cinq minutes du passage du wali, ratant de peu le convoi.

ytt/wbw
SIWEL 191709 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu