Soirée morose et une population sous le choc après l’attentat kamikaze de Tizi-Ouzou

14/08/2011 - 22:25

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les citoyens ne sont pas sortis durant cette soirée du dimanche comme il est de coutume depuis le début du mois de carême.


Soirée morose et une population sous le choc après l’attentat kamikaze de Tizi-Ouzou
Le choc se lisait encore sur les visages des rares passants et l’ambiance est plutôt morose au niveau de la grande rue de la ville des genets. Ce lieu qui a été ce aujourd’hui le théâtre d’un attentat kamikaze qui a fait 33 blessés dont trois ressortissants d'origine chinoise et un bébé de quatre jour.

Des citoyens interrogés par Siwel ont montré leur stupéfaction quant à ce qui s’est passé dans la matinée de ce dimanche aux environs de 4h10 : « je ne comprends pas comment un tel véhicule bourré d’explosifs a pu arriver jusque-là alors que les services de sécurité disent avoir renforcé les barrages et les points de contrôles. » a affirmé un quadragénaire.

Selon les premières indications de l’enquête préliminaires fournies à Siwel par des sources sécuritaires, la Toyota Hylux qui a servis à l’explosion a été volée à son propriétaire la veille sur la route reliant la ville de Tizi-Ouzou à Ath Douala.

Le général Major Abdelghani Hamel, chef de la police, qui s’est rendu aux environs de 11h40 sur les lieux de l'attentat a présidé une réunion du conseil de sécurité au niveau du secteur militaire de Tizi-Ouzou.

kab
SIWEL 142235 AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu