Slimane Kadi, de nouveau interpellé par la police coloniale algérienne

27/04/2016 - 22:42

TIZI WEZZU (SIWEL) — Slimane Kadi, président du Conseil universitaire du MAK de Tizi Wezzu, continue de subir le harcèlement policier algérien. Ce mercredi soir, il a été interpellé dans un barrage de la police algérienne à la Tour dans la nouvelle ville de Tizi Wezzu. Son véhicule ainsi que ses affaires sont minutieusement fouillées.


Ce contrôle dit de routine selon la "procédure MAK" mise en place par le pouvoir colonial pour pensent-ils intimider les militants souverainistes kabyles, a eu lieu juste après le gala animé par le chanteur engagé Oulahlou à l'université de Tizi Wezzu.

Il y a lieu de rappeler que Slimane Kadi fait l'objet de ce type de controle chaque jour.

cdb/wbw
SIWEL 272242 AVR 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu