Situation en Algérie : L'armée US se prépare à un soulèvement des Algériens (actualisé)

27/04/2013 - 16:04

ALGER (SIWEL) — La situation chaotique en Algérie inquiète le gouvernement américain. Prédit à maintes reprises, une révolte populaire en Algérie est inévitable, vue la situation de non-droit qu'impose le pouvoir depuis un demi siècle. Les Américains préparent ce soulèvement, en procédant à l'envoi de centaines de Marines sur les côtes espagnoles. C'est ainsi que le gouvernement de Mariano Rajoy a autorisé diligemment les USA à déployer sur le territoire espagnol, une force d’intervention rapide, en prévision d’un chaos généralisé prévu en Algérie. Le ministère algérien des affaires étrangères apporte un démenti.


Pour les Américains, le soulèvement en Algérie est inévitable. PH/DR
Pour les Américains, le soulèvement en Algérie est inévitable. PH/DR
A la base Morón de la Frontera située à la province de Séville en Andalousie, se déploieront dans les jours qui viennent, un demi-millier d’éléments des forces spéciales, relevant du corps des Marines de l’US Navy, ainsi que 8 avions militaires américains.

Cette force d’appoint américaine selon le magazine marocain Lemag, sera investie de la mission d’intervenir en Algérie, où les prémices d’un chaos généralisé se font de plus en plus précises, notamment dans le sud du pays, et à l’approche des présidentielles par lesquelles, l’actuel président Abdelaziz Bouteflika, compte s’éterniser au pouvoir en se confectionnant un scrutin le faisant succéder une 4ème fois, à lui-même.

Selon le journal londonien Al Quds Al Arabi qui a rapporté cette information, la décision espagnole d’autoriser les USA à déployer leurs forces, s’est prise inhabituellement vite.
En effet, quelques jours ont suffit à Mariano Rajoy, pour transmettre son feu vert à Washington, pour dépêcher ses forces et ses avions, témoignant ainsi par sa hâte, de l’imminence du danger couvant en Algérie, le régime pouvant tomber en désuétude à tout moment.

La même source a indiqué que les 500 marines auront pour mission d’assurer la sécurité des quelques ressortissants américains en Algérie ainsi que du personnel diplomatique US, et d’opérer leur évacuation du pays.

Bruce Riedel : La révolte populaire trés proche en Algérie


Rappelons que Bruce Riedel ex-conseiller présidentiel américain, ayant servi sous 4 présidents, avait prédit pour l’Algérie, l’explosion d’une révolte populaire qui viendrait à bout de la dictature militaire en place.

Lors d’une conférence donnée en décembre 2012 à l’institut royal ElCano à Madrid, Bruce Riedel, qui compte parmi les experts américains, les plus en vue, spécialisé en questions de terrorisme, sécurité et de politique du moyen orient, avait déclaré que : «L’Algérie souffre d’un régime policier, sa société est renfermée et point de volonté réformatrices chez les tenants du pouvoir, n’est à l’horizon».

«Les mêmes conditions ayant conduit à l’explosion populaire en Egypte, sont réunies en Algérie, une pression démographique grandissante et mal maitrisée, une jeunesse au désarroi, désespérée et l'absence totale de toute ouverture politique» avait il analysé.

Bruce Riedel avait alors averti que «dépenser des milliards de Dollars, pour acheter un silence provisoire du peuple, ne sera plus d’aucun effet dans un avenir proche».
il conclut que le processus est enclenché et que le soulèvement populaire généralisé arrivera sous peu.

Sa conférence donnée en décembre 2012, ses prédictions révélées justes, ce mois d’avril 2013, en témoigne la grogne populaire dans le sud et en Kabylie, que les répressions violentes par le régime, et les graves atteintes aux droits de l’homme les accompagnants, ne font que renforcer.

Le démenti du ministère des Affaires étrangères

L'Algérie a qualifié, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, de "totalement infondé et absurde" le contenu d'un article paru dans le quotidien Al Quds Al Arabi et dans lequel il est fait référence à la situation politique et à la stabilité en Algérie.

"L'article commis dans le quotidien Al Quds Al Arabi par un journaliste bien connu dans notre voisinage géographique immédiat, est un tissu d'inepties malveillantes et la référence fielleuse faite à la situation politique et à la stabilité en Algérie, est totalement infondée et absurde", a déclaré samedi à l'APS le porte-parole du MAE.

"Les mesures dont il est question dans cet article ne sont pas dirigées contre un pays en particulier et elles concernent encore moins notre pays", a encore précisé M. Belani.
Dans ses allégations, l'auteur de l'article rapporte que les Etats-Unis "s'apprêtent à déployer des forces d'intervention spéciales" au niveau d'une base militaire située à Séville au sud de l'Espagne, "dans la perspective d'éventuels développements dans la région du Maghreb arabe".

L'auteur pense que ces développements "concerneraient, en premier lieu, l'Algérie, au regard des conséquences politiques que pourraient engendrer les prochaines élections présidentielles"


Lemag/izwawen/siwel/aps
SIWEL 27 1604 AVR 13





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu