Sit-in à Vgayet : 6 détenus libérés, 80 autres attendent d'être identifiés. Le régime algérien tente d'inculper arbitrairement des militants du MAK

22/04/2014 - 19:16

VGAYET (SIWEL) — Selon nos informations recueillis sur place, un rassemblement des militants du MAK et des sympathisants se tient en ce moment même devant le tribunal de Vgayet. Fidèle à leurs principes, les dirigeants du MAK, dont Farid Djenadi et Razik Zouaoui, sont toujours avec leurs militants en toute circonstance. Ils attendent la libération des 80 détenus restants, après la libération de six premiers détenus. Le régime algérien "recherche" un suspect qui aurait brûlé un drapeau algérien. Cette accusation inventée par le régime algérien est invraisemblable tant le drapeau algérien ne fait pas parti du paysage du MAK qui n'en a jamais possédé.


Selon les informations qui leur ont été donné sur place, le régime algérien serait en train de visionner une vidéo pour retrouver un citoyen kabyle (qui ne peut être qu'un militant du MAK selon, eux) qui aurait brûlé un drapeau algérien. Les sympathisant et les militants du MAK, en compagnie de leurs responsables, toujours fidèles au poste, attendent la libération des détenus restants.

L'accusation inventée par le régime algérien cherche à inculper des militants du MAK pour des faits tout à fait impossible car les militants du MAK n'ont pas de drapeau algérien et n'en ont jamais fait usage pour quoi que ce soit: c'est un drapeau totalement inexistant dans les activités du MAK. C'est d'ailleurs ce qui caractérise les marches du MAK, il n'y a jamais de drapeaux algériens et cette nouvelle ruse vise à sanctionner arbitrairement un militant du MAK.

Si un drapeau algérien a été brûlé à Vgayet, cela ne peut être que le fait de l'un des agents du régime raciste d'Alger qui tente de porter atteinte aux militants du MAK en leur faisant endosser leurs propres actes. Car si le MAK ne se reconnait pas dans le drapeau algérien, il respecte néanmoins ceux qui s'y reconnaissant.

On nous a annoncé sur place que le rassemblement sera reconduit demain si les détenus, arbitrairement retenus par le régime algérien ne sont pas libéré aujoud'hui.

cdb,
SIWEL 221916 AVR 14





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu