Sept personnes décédées suite à des incidents survenus après un match de football à Dakhla

27/09/2011 - 13:39

RABAT (SIWEL) — Sept personnes, dont deux éléments des forces de l'ordre, ont trouvé la mort suite aux incidents survenus, dimanche dans la ville de Dakhla, après un match de football ayant opposé l'équipe locale de Mouloudia et Chabab Al-Mohammadia, selon un dernier bilan fourni par la wilaya de Oued-Eddahab-Lagouira.


Le bilan précédent avait fait état de deux morts et de quelques blessés.

Un témoin de la région a indiqué que « les incidents ont dégénéré en affrontement de rues entre des supporters auxquels se sont ajoutés des activistes saharaouis », partisans de l'indépendance du Sahara occidental.

Trois personnes sont décédées après avoir été heurtées de manière intentionnelle par des véhicules tout terrain avec à bord des repris de justice qui se trouvaient sur les lieux des incidents juste après la fin de la rencontre entre les deux équipes, précise la wilaya dans un communiqué.

Les quatre autres victimes, dont deux éléments des forces de l'ordre, ont trouvé la mort dans des actes de violence, souligne-t-on.

Huit véhicules et des établissements commerciaux ont été par ailleurs incendiés lors de ces actes. Une enquête a été ouverte pour arrêter les responsables précise-t-on.

Rabat propose une large autonomie du Sahara occidental avec un gouvernement et un parlement locaux, sous sa souveraineté. Le Front Polisario, mouvement indépendantiste sahraoui, soutenu par l'Algérie rejette le plan marocain et réaffirme « le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination » via un référendum.

uz/cc
SIWEL 271343 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu