Sean Connery retournerait sur sa terre natale si l'Ecosse devenait indépendante

04/03/2014 - 16:54

GLASGOW (SIWEL) — L'ancien interprète de James Bond, Sir Sean Connery, a déclaré mardi au magazine britannique "New Statesman" que l'occasion est "trop ​​belle" pour que l'Ecosse manque son indépendance vis à vis du Royaume-Uni


Sir Sean Connery (PH/DR)
Sir Sean Connery (PH/DR)
Le référendum sur l'opportunité de mettre fin à 307 ans d'union avec l'Angleterre aura lieu le 18 Septembre prochain.

Sean Connery, 83 ans, résidant aux Bahamas, qui reconnait que l'indépendance est une question pour les gens qui vivent et travaillent en Ecosse, a fait valoir que le verdict du "Oui" stimulerait la créativité de ce pays.

« L'Ecosse a la possibilité de faire un changement de temps, » écrit-il. « Plus que toute autre chose, la culture définit un pays. Elle offre une visibilité internationale et stimule l'intérêt global d'un pays, ce que ni la politique, ni les affaires ou l'économie ne pourront jamais faire ».

« Il n'y a plus un acte de création que celui de créer une nouvelle nation, » a-t-il dit.

« Avec notre histoire colorée, une identité forte, des traditions profondément ancrées, un engagement à l'innovation artistique et les paysages variés et magnifiques, l'Ecosse est vraiment bénie ».

Ce mardi, le premier ministre écossais, Alex Salmond, donnera une conférence à Londres sur l'indépendance de l'Ecosse.

Salmond qui dirige la campagne pour la sécession, lutte contre les efforts de Londres pour empêcher le verdict du "Oui" en sapant les arguments de son Parti national écossais (SNP) démontrant que riche en pétrole, l'Ecosse pourrait être une nation indépendante prospère.

wbw
SIWEL 041654 MAR 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu