Saïd Sadi pris à partie par les manifestants pro-Bouteflika

26/02/2011 - 13:39

ALGER (SIWEL) — Des contre-manifestants algérois ont pris à partie Saïd Sadi, président du RCD, alors qu’il voulait lancer la marche organisée par la CNDC, aujourd'hui 26 février 2011.


Saïd Sadi, ce matin lors de la marche avortée de la CNCD (PH/ Y. Imadalou - SIWEL)
Saïd Sadi, ce matin lors de la marche avortée de la CNCD (PH/ Y. Imadalou - SIWEL)
Des slogans comme « Vous venez nous créer des problèmes à Alger » (en arabe), « Allez-y chez vous en Kabylie pour faire du grabuge » (en arabe), « On est bien ici, on vit confortablement » (en arabe), « Vive Bouteflika » (en arabe), ainsi que des insultes ont été proférés, ce matin, contre le leader du RCD, par un groupe de jeunes hostiles à la marche initiée, entre autres, par le parti de Said Sadi.

La tentative du groupe de Saïd Sadi de lancer la marche s’est avérée infructueuse, puisqu’il sera brutalement malmené par un impressionnant cordon de sécurité et des contre-manifestants déployés autour de son groupe. Il a dû sa sécurité à la prompte intervention de ses gardes du corps.

aai
SIWEL 261339 FEV 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu