Sahara : la diplomatie française soutient l'autonomie proposée par le Maroc

11/11/2012 - 01:57

PARIS (SIWEL) — La présidente de la Commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale française, Elisabeth Guigou a déclaré lors de sa visite au Maroc du 31 octobre au 2 novembre que la proposition marocaine d'autonomie au Sahara constitue aujourd'hui « la piste la plus sérieuse, la plus réaliste et la plus crédible » pour la résolution du conflit qui envenime les relations entre le Maroc et l'Algérie.


La Présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française,  Elisabeth Guigou, avec le Ministre marocain des Affaires étrangères Saad Dine el Otmani, le 01/11/2012 à Rabat. (PH/DR)
La Présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, Elisabeth Guigou, avec le Ministre marocain des Affaires étrangères Saad Dine el Otmani, le 01/11/2012 à Rabat. (PH/DR)
L'ancienne Garde des sceaux dans le Gouvernement Jospin a souligné au quotidien économique marocain "L'Economiste" la nécessité de relancer rapidement un processus de négociations sous l'égide des Nations unies, notant que la résolution du conflit du Sahara « favoriserait sans doute la relance du projet d'intégration maghrébine qui ne soit pas une mission facile certes, mais les intérêts en termes de développement économique, social et humain sont trop importants pour que les dirigeants puissent s'offrir le luxe d’y renoncer ».

Au programme de son séjour au Maroc, figuraient des rencontres avec le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane, plusieurs des ses ministres dont celui des Affaires étrangères Saad Dine el Otman, des membres du Parlement ainsi que des acteurs de la société civile marocaine.

Le dossier du Sahara sera certainement abordé lors de la visite d'Etat en Algérie qu'effectuera début décembre le président français François Hollande.

Elisabeth Guigou est née à Marrakech, elle est actuellement députée PS de Seine Saint-Denis et préside depuis 28 juin 2012 la très influente Commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale française, elle avait occupé plusieurs maroquins sous la présidence de François Mitterrand.

wbw
SIWEL 110157 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu