S.O.S / Nouvelles arrestations de militants du Mouvement pour l'autonomie du Mzab (MAM)

02/07/2016 - 01:23

GHARDAIA (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, le Mouvement pour l'autonomie du Mzab, dont la quasi totalité des membres de la direction sont illégalement détenus depuis une année, dénonce les nouvelles arrestations auxquelles ont procédés les forces répressives algériennes. Le MAM dénonce le chantage et la détention, en guise d'otage, du père et du jeune frère de l'un des derniers responsables du Mouvement autonomiste mozabite en exil au Maroc.

Siwel publie, ci-après, l'intégralité du communiqué du Mouvement autonomiste mozabite


Mouvement pour l'autonomie du Mzab

S.O.S chaque jours des arrestation contre les militants du MAM

La vague d'arrestations continues contre les militants du Mouvement pour l'autonomie du Mzab (MAM) par les forces répressives de la police algérienne.

Le 27 Juin 2016, l’Activiste Mahfouz Babaousmail a été arrêté à l'est de l'Algérie. Puis, ce fut au tour d'un autre cadre du Mouvement d'être arrêté, en l’occurrence Mr Abbouna Brahim, père de Abbouna Salah, réfugié politique au Maroc et père du jeune Abbouna Smail, arrêté à la place de son grand frère Salah. Le jeune Smail et maintenu "en garde à vue" depuis six mois et sert d'otage à l'Etat algérien pour exercer des pressions sur son grand frère Salah et le mettre en difficulté..

Pour rappel, ces arrestations illégales et ces poursuites judiciaires ne touchent que les jeunes mozabite et les membres du Mouvement pour l'autonomie du Mzab alors que le MAM ne fait que revendiquer pacifiquement les droits légitimes du peuple mozabite qui subit sans arrêt des attaques et des agressions meurtrières dans les quartiers habités majoritairement par les Arabes Chaamba sans que jamais aucun de ces agresseurs n'ai été arrêté par la police algérienne, bien au contraire. Après une année entière de massacre, 14 citoyens Amazighs du Mzab ont été assassinés par balles réelle au cours d'une seule sans que les auteurs de ces crimes, à ce jour, n'aient été arrêtés.

Le Mouvement pour l'autonomie du Mzab condamne fermement les pratiques répressives et fondamentalement racistes des autorités algérienne sur le peuple du Mzab et appelle l'ensemble des peuples amazighs à se solidariser avec le peuple Amazigh du Mzab qui vit une tragédie à huis-clos.

Khodir Sekkouti,
Porte-parole du MAM

SIWEL 020123 JUL 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche