Risque d'émeutes à At-Dwala : La police algérienne matraque les citoyens kabyles

30/06/2016 - 23:53

AT-DWALA (SIWEL) — Frustrés de n'avoir pu entraîner les militants du MAK dans la violence ce soir à At-Dwala, et alors que la ville est sous occupation policière, les policiers algériens circulent actuellement dans le centre ville d'At-Dwala en provoquant les citoyens kabyles pour les pousser à bout et provoquer des émeutes.

La police algérienne est en train de matraquer les citoyens


Nul doute que le but de ces provocations est de reporter ensuite la responsabilité des émeutes qu'ils auront provoquées par leurs insultes et leurs comportements de voyous, sur le Mouvement souverainiste kabyle.

Les citoyens kabyles pacifiques sont actuellement en train de se faire matraquer par des centaines de policiers algériens.

Le régime colonial d'Alger était décidé depuis le début à provoquer des émeutes. Ce qu'ils cherchent à faire, c'est faire payer à la population son soutien aux souverainistes du MAK, à qui At Dwala a conféré La3naya (protection) le jour de la célébration de la Nation kabyle. Ils avaient prévu d'arrêter Bouaziz Ait-Chebib, le président du MAK. Ce dernier avait été protégé en vertu de cette loi kabyle ancestrale par un véritable bouclier humain.

cdb/zp/sas
SIWEL 302353 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu