Réunion des enseignants de tamazight au Maroc : La Confédération Nationale des associations des enseignants est née

12/11/2013 - 14:57

RABAT (SIWEL) — Les associations des enseignants de la langue amazighe de différentes régions du Maroc se sont réunies, le dimanche 27 Octobre 2013 à 14h au club de la presse à Rabat, pour débattre de l’état des lieux de l’enseignement de la langue amazighe dans le système éducatif marocain et du statut des enseignants avec pour objectif final, d’examiner les possibilités de créer un cadre d’organisation et de coordination entre ces associations. Cela pour permettre de coopérer pour trouver des moyens de faire entendre la voix des enseignants en direction des responsables de la direction centrale et de donner à la langue amazighe le droit qui lui revient en tant que la langue officielle et nationale du Maroc depuis Juillet 2011.


Réunion des enseignants de tamazight, récemment à Rabat. PH/MD
Réunion des enseignants de tamazight, récemment à Rabat. PH/MD
Les participants ont examiné en détail les différents aspects de la situation de la langue amazighe dans les établissements, les obstacles et les entraves qui freinent la généralisation de cet enseignement. Chacun des représentants de ces associations a décrit en détails l’état des lieux alarmant de cet enseignement dans sa région et les blocages rencontrés dus au manque de volonté politique des responsables et à la discrimination qui touche encore cette langue sur tout le territoire. La généralisation horizontale et verticale est loin d’être atteinte.

Tous les représentants de ces associations sont d’accord sur le fait que la nomination « officielle » des enseignants spécialisés actuels chargés de l’enseignement de la langue amazighe et la désignation de plusieurs autres enseignants spécialisés, permettrait de généraliser l’enseignement de cette langue dans un délai raisonnable. Parmi les autres points discutés, l’absence de manuels scolaires sur le marché et les horaires attribuée à Tamazight de 03 h par semaine qui ont aussi fait l’objet d’un débat houleux. Les associations ayant précisé que 06 par semaine au moins, devraient être attribuées à une langue officielle et nationale.

Une première lettre énumérant toutes les contraintes et les revendications dans ce sens sera adressée au nouveau ministre de l’éducation nationale. Pour clôturer la rencontre, les participants ont opté pour la création d’une Confédération Nationale des associations des enseignants de la langue amazighe qui réunira toutes les associations déjà existantes et les futures associations qui seront créées prochainement dans d’autres régions afin de mettre sur pieds un cadre qui deviendra un interlocuteur incontournable. L’assemblée générale pour la création de ce nouveau cadre se tiendra le 01 Décembre 2013 à Rabat.

Listes des associations signataires :

1. Souss Massa Draa ( 9 Sections)
2. Algmim Smara ( 6 sections)
3. Casablanca ( 6 sections)
4. Ifrane/ Azrou
5. Khénifra
6. Taza
7. Tahla
8. Errachidia
9. Skhirat / Témara
10. Rabat
11. Khémisset
12. Sidi Bennour

dm
SIWEL 12 1457 NOV 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu