Retrait historique des forces françaises du Sénégal

30/07/2011 - 11:21

DAKAR (SIWEL) — C'est demain dimanche que la décision de retrait de 900 des 1200 soldats qui composaient les Forces françaises du Cap-Vert (FFCV), présentes au Sénégal depuis 1974, auront quitté Dakar pour laisser la place, dès le lendemain, aux 300 hommes des Eléments français au Sénégal (EFS).


Retrait historique des forces françaises du Sénégal
Ce départ entre dans le cadre de la dissolution des FFCV, conforme au nouvel accord de coopération militaire entre le Sénégal et la France, et à la volonté du président sénégalais Abdoulaye Wade, exprimée en avril 2010, de voir son pays reprendre les bases françaises pour y exercer sa « souveraineté ».

Ce départ massif se fera dans la discrétion puisque aucune cérémonie fastueuse. Les FFCV ont déjà organisé le 10 juin à Dakar une « fête d'adieu » sous la forme d'un spectacle sons et lumières, retraçant les grandes étapes de leur présence au Sénégal et de leur rôle en Afrique de l'Ouest et en Mauritanie.

uz
SIWEL 301120 JUIL 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche