Résolution générale de la rencontre de consultation des populations de l'Azawad sur le projet d'accord d’Alger

03/04/2015 - 19:25

KIDAL (SIWEL) — Résolution publiée en raison du blackout dont elle a fait l'objet, y compris sur le site du MNLA dont beaucoup se demandent s'il est encore entre les mains du MNLA au vu de ses graves manquements à porter la parole du peuple de l'Azawad et même du MNLA lui-même.


Ce que les azawadiens ne veulent plus jamais vivre ( PH/DR)
Ce que les azawadiens ne veulent plus jamais vivre ( PH/DR)

RENCONTRE DE CONSULTATIONS DES POPULATIONS DE L’AZAWAD ORGANISEES PAR LA CMA SUR LE PROJET D’ACCORD D’ALGER DU 25 FEVRIER 2015 PROPOSE PAR LA MEDIATION
TENUE A KIDAL LES 12, 13, 14 et 15 MARS 2015
RESOLUTION GENERALE


La première Conférence extraordinaire de la Coordination des Mouvements de l’Azawad,

Réunie à Kidal (AZAWAD) du 12 au 15 Mars 2015.
Se réjouit de la présence à ses assises de milliers de participants venus de l’intérieur comme de l’extérieur de l’Azawad ;

- Considérant que les populations de l’AZAWAD luttent depuis plus de 50 ans pour ne plus être perçues et traitées comme des corps étrangers chez elles ;

- Considérant qu’au cours de cette longue lutte elles ont souffert dans leur chair et dans leur âme ;

- Considérant qu’aucun des crimes commis par l’armée malienne contre les populations de l’AZAWAD n’a été réprimé et réparé ;

- Considérant que cette lutte a été ponctuée de cinq accords dont aucun n’a apporté la paix;

- Considérant les différentes rencontres de négociations ayant eu lieu à Alger ;

- Considérant les différentes manifestations et déclarations d’hostilités qui ont eu lieu dans tout l’Azawad et dans les camps de réfugiés contre l’Accord de paix proposé à Alger le 25 Mars 2015 ;

- Considérant que ce document n’a pas pris en compte les aspirations profondes des populations de l’Azawad ;

- Considérant la nécessité d’un règlement juste et définitif du conflit opposant l’Azawad au Mali ;

Après avoir analysé le document intitulé : « Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger », paraphé le 1er Mars 2015 à Alger par l’une des deux parties belligérantes.

Après avoir entendu et analysé l’important discours d’ouverture du président en exercice de la CMA, S. E Billal Ag Acherif ;
Après avoir analysé les résultats des travaux des commissions des chefs de tribus, de villages des fractions, des Ulémas, des femmes, des jeunes, des cadres et des forces combattantes de l’Azawad ;

La conférence :
1. Tout en restant attacher à la recherche d’une paix juste et définitive, prévient contre les conséquences désastreuses d’un accord de paix ne prenant pas en compte les sources fondamentales d’un différend politique et historique ;

2. Exige une reconnaissance et la réparation par l’Etat malien des différents crimes qu’il a commis depuis 1963 dans l’Azawad ;

3. Considère fondamentalement insuffisant le contenu de l’Accord d’Alger du 25 Mars 2015 proposé par la médiation internationale par rapport aux revendications du peuple de l’Azawad ;

4. Rappelle que le conflit opposant l’Azawad à l’Etat malien est intrinsèquement politique et doit être traité comme tel ;

5. Exige une reconnaissance de l’Azawad en tant qu’entité politique, juridique et territoriale ;

6. Appelle au respect des droits et libertés humaines des populations de l’Azawad ;

7. Dénonce le recours à la contrainte au dépend du consensus ;

8. Dénonce le fait que les questions des services humanitaires de base vis-à-vis des populations de l’Azawad soient liées à des politiques ;

9. Encourage la lutte contre le terrorisme et condamne les groupes armés qui mènent une guerre par procuration contre l’Azawad ;

10. Appelle la CMA à demeurer dans sa mission primordiale de défense et de lutte pour les aspirations du peuple de l’Azawad ;

11. Appelle au renforcement de l’unité et de la cohésion sociale des communautés autour des idéaux légitimes et de valeurs défendus à travers la CMA ;

12. Appelle la médiation internationale, les parties en belligérance à trouver une issue politique favorable à toutes les populations concernées dans leur diversité sociopolitique et identitaire.

La Conférence remercie tous les participants, partenaires qui ont contribué à l’organisation de cette rencontre.





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu