Répression d'un meeting du MAK à Fréha

10/04/2012 - 17:33

FRÉHA (SIWEL) — Une délégation du Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie (MAK) qui devait tenir aujourd'hui un meeting dans la ville de Fréha à 31 km à l'est de Tizi Ouzou, s'est vue réprimée par la police de la même localité.


Dans le cadre de la campagne de mobilisation pour la marche du 20 avril, le président du MAK s'est déplacé dans la ville de Fréha pour y animer un meeting.

Les forces de répression sont aussitôt entrées en action et c'est le commissaire de la ville en personne qui a commencé à frapper les animateurs et la population venue assister au meeting du MAK.

S'en est suivie une marche dans la ville qui a failli tourner à l'émeute n'était la sérénité et l'appel à l'ordre des cadres du mouvement.

Témoignage de Farid A. présent sur place :

« De 15h jusqu’à 17h la police locale a essayé de réprimer le meeting du MAK d’une manière ou d’une autre. Au départ ils ont essayé de jouer les gentils en trouvant juste des prétextes comme le refus de l’APC d’électrifier la sonorisation et le manque d’autorisation…etc. Une fois le rapport de force du MAK est devenu évident toutes la sûreté de la Daïra est intervenue, voir même le commissaire de police.
Les citoyens locaux des At Jennad ont protesté et condamné cet acte de déshonneur qui ternit leur attachement à leur identité. L’action a pu finir autrement mais grâce à la présence de la direction du MAK dont le président Bouaziz Ait Chebib ce dernier a pu calmer et apaiser les esprits.
Les présents et la population locale ont promis aux mlilitants du MAK une forte participation à la marche du 20 avril à Tizi-Ouzou. »

bbi
SIWEL 101733 AVR 12






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu