Réponse d'un kabyle au fils du général Nezzar : Occupez vous des dessous de votre père accusé de crimes de guerre

22/02/2013 - 14:44

ALGER (SIWEL) — Dans un édito signé sur le site Algériepatriotique, appartenant au fils du général Khaled Nezzar, le rédacteur s'attaque à M. Ferhat Mehenni et au MAK. Un militant du MAK a réagi à cette attaque et conseille au fils du général Nezzar de s'occuper des dessous de son père, accusé, rappelle le militant, de crime de guerre et poursuivi par la justice suisse.


Pour Algeriepatriotique

Occupez-vous des dessous de votre père accusé de crimes de guerre


Dans un écrito faisant office d’un édito, le site de désinformation algériepatriotique, appartenant au fils du généralissime Khaled Nezzar, s’attaque à M. Ferhat Mehenni et au MAK. Le fils du général Nezzar a le droit de donner son appréciation sur une idée, mais de loin, puisqu’elle ne concerne, outre mesure, que les Kabyles et rien que les Kabyles. Pour donner un sens à ses péroraisons, le fils Nezzar, en bon élève de caste au pouvoir, empreinte un sentier déjà connu de ses paires. Signer d’un nom kabyle (Ait Amara), comme le font tous les autres apparatchiks du régime, pour se cacher derrière le pseudo kabyle, et taire ainsi, aux yeux des électeurs de son site, sa haine du kabyle.

Loin s’en faut, le fils de Nezzar doit d’abord s’occuper des dessous de son père, accusé, pour rappel de crimes de guerre. Faut-il rappeler au rejeton de Nezzar que son père, dont les dessous vont être déballés par la Justice suisse, est le premier ennemi de l’Algérie au même titre que les islamistes. Il doit s’occuper du cas clinique de son père pour nous dire qui a tué Boudiaf et dans quel objectif. Le rejeton Nezzar doit nous expliquer comment il a acquis sa fortune, ses terrains à Alger et dans d’autres wilayas. Le fils Nezzar doit nous expliquer comment son paternel a autant de moyens même pour arrêter de fumer, il part en Europe?

Il doit nous expliquer comment son père s’est accaparé des terrains à Ben Aknoun, avant qu’une faculté de l’information ne soit réalisée. Il doit nous expliquer comment un gros poisson comme Nezzar a pu passer entre les petits filets de la justice pour le sort réservé aux appelés de l’ANP durant les années du terrorisme ? Il doit aussi expliquer ce revirement spectaculaire de son père durant les premières années du règne de Boutef, avec son livre, Bouteflika, l’homme et son bilan, et ensuite, son soutien à ce même personnage? Il doit aussi nous expliquer comment des milliers d’Algériens ont trouvé la mort devant les casernes de l’armée, sans voir réagir les soldats qui obéissaient aux ordres de leurs supérieurs ?

Khaled Nezzar et sa clique ne sont pas le meilleur exemple de nationalisme ou d’amour de la patrie. Son fils doit nous informer si son père, général de l’armée, ancien ministre de la Défense, conseiller de Boudiaf, membre du HCE, perçoit toujours sa retraite en tant qu’ancien de l’armée française qui a combattu les moudjahidine jusqu’en 1961 ? Il doit s’expliquer sur sa responsabilité dans la décennie dite noire qu’a vécu le pays et son lot de mort. Nezzar doit d’abord répondre de ses crimes contre les manifestants d’Octobre 88, où 500 jeunes ont trouvé la mort, des milliers de victimes de torture, de viol…
Ce sujet intéressera les Algériens mieux que les élucubrations de son fils, patron et agresseur de journalistes ….

Amnay Ait Ifilkou
SIWEL 221444 FEV 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu