Rassemblement du RCD à Paris

22/01/2011 - 18:51

PARIS (SIWEL) — Contrairement à la marche avortée qui devait avoir lieu ce samedi à 11 heures à Alger, celle pour laquelle avait appelé le RCD à Paris le même jour à 15 heures a, quant à elle, bien eu lieu.


Rassemblement du RCD à Paris - Photo Ilyas Lahouazi
Rassemblement du RCD à Paris - Photo Ilyas Lahouazi
C'est sous un ciel gris et un temps froid qu'une centaine de manifestants s'étaient rassemblés à la Place de la République à Paris.

Prévue au début à 14 heures, le rassemblement parisien a été décalé au dernier moment à 15 heures, ceci, d'après les organisateurs, afin que le « rassemblement convenu à Marseille sur les hauteurs de la Canebière ait lieu à 14h30 ».

Pendant que certains brandissaient des drapeaux algériens, d'autres s'attelaient à accrocher des banderoles hostiles au pouvoir algérien sur lesquelles on pouvait notamment lire en français ou en arabe « Bouteflika Fraude + Corruption », « Justice et Liberté », « Algérie libre et démocratique » « Halte à la répression », et une banderole en kabyle « Nnig wevrid, Dduw wevrid, Leqqrar-is d-avrid »

Les organisateurs avaient attaché à l'armature de l'échafaudage qui entoure la statue de la République une banderole « Bouteflika dégage », il s'agit, selon quelques uns, d'un « clin d'oeil » au fameux slogan « Ben Ali dégage » porté par les Tunisiens et qui avait fait le tour du monde.

Questionnés sur leurs sentiments quant à la manière dont la marche à Alger avait été empêchée plutôt ce matin, une marque de dépit se lisait sur le visage de Mohand, la cinquantaine, Kabyle: « Il est temps que le clan au pouvoir cède sa place aux vrais démocrates », a-t-il souhaité.

Durant la manifestation, quelques jeunes ont crié des slogans hostiles à Saïd Saadi. L'un des organisateurs dénonce l'infiltration d'adversaires politiques dans la manifestation.

wbw
SIWEL 221851 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu