Rassemblement du MAK contre les kidnappings : " les Kabyles doivent se prendre en charge"

02/08/2014 - 15:36

ALMA N-SYLA (SIWEL) — Plusieurs dizaines de personnes ont répondu à l'appel du MAK pour tenir un sit-in à Alma N-Syla (ex-Michelet), pour protester contre l'insécurité et les kidnappings en Kabylie.


Sur place, hormis les responsables du MAK, dont Bouaziz Ait Chebib, Fatiha Rahmouni, Hocine Azem, Mohamd Ouamar Hachi, Farid Djennadi, Tassaadit Muqbel, Mouloud Hamrani, Djama Boukhoulef (MAK/Canada) ..., plusieurs dizaines de citoyens et de citoyennes se sont joint à l'action du mouvement kabyle, initiée pour précision, par la confédération du MAK de Michelet.

Le rassemblement a été entamé avec une minute de silence à la mémoire du jeune Faiçal Belkacemi de Chorfa, retrouvé dans un puits fermé, mort étranglé.

Les intervenants ont dénoncé les kidnappings qui ciblent la Kabylie, devant l'inertie programmée des services dits de sécurité.

Les responsables du MAK ont appelé les élus kabyles à démissionner pour "ne pas cautionner la politique sauvage antikabyle du régime algérien".

Le Président du MAK a expliqué que face à cet acharnement des terroristes et du pouvoir algérien contre la Kabylie, seule une auto-prise en charge saura faire reculer les ennemis du pays kabyle.

"L'instauration d'un Etat n'est plus un choix mais une exigence de l'histoire pour assurer la sécurité et la pérennité de la Kabylie en tant que peuple et nation" Ont clamé les responsables du MAK,
Après plus d'une heure de rassemblement, des vieux maquisards se sont rapprochés des responsables du MAK pour d'éventuelles actions communes dans les prochains jours. A signaler que l'artiste Azal Belkadi a été présent au rassemblement.

aai
SIWEL 02 1536 AOÜT 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche