Rassemblement des non-jeûneurs à Vgayet : le pouvoir lâche sa meute contre les organisateurs (actualisé)

19/07/2014 - 11:55

VGAYET-Bejaia (SIWEL) — Le rassemblement qui devait avoir lieu, ce matin, sur l’esplanade de la maison de la culture de Vgayet (Bejaia) a failli tourner au vinaigre. Ainsi, les initiateurs du rassemblement de défense de la liberté de conscience ont été pris à partie par des fonctionnaires de la maison de la culture et de la wilaya, appuyé par des militants islamistes et des voyous.


Rassemblement tenu à Akbou, en Kabylie. PH/DR
Rassemblement tenu à Akbou, en Kabylie. PH/DR
Parmi cette meute lâchée par le pouvoir pour empêcher les animateurs de ce collectif de tenir un rassemblement de dénonciation des atteintes à la liberté de culte et de conscience, Mme Gaoua, directrice de la maison de la culture était parmi les agresseurs venus empêcher le sit-in. Le groupe d'agresseur, pour information, opérait au vu et au su des éléments des services dits de sécurité, sans pour autant que ces derniers réagissent.

Accompagnés aussi de voyous et des salafistes connus dans la ville des Hammadites, plusieurs militants ont été agressés par cette meute. Parmi les agresseurs, figure aussi un imam du nom de Mohamed Bedjou, connu aussi pour être un membre de la délégation qui a négociée avec le pouvoir après les événements du Printemps noir.

Cette dame a été accompagnée par plusieurs autres personnes qui ne sont autres que des fonctionnaires de cette institution d’acculturation du pouvoir.

Les membres du collectif organisateur ont dénoncé cette atteinte à la liberté d’expression. Après quelques minutes d'échauffourées entre les militants laïcs et les islamistes soutenus par les fonctionnaires de la maison de la culture, les salafistes se sont attaqués à l'édifice afin d'interdire toute activité culturelle sur l'esplanade. C'est dire que la lune de miel entre les alliés contre les laïcs n'a pas duré plus de deux heures.

Les militants laïcs ont fait appel à un autre rassemblement pour défendre le principe de la liberté de culte, pour les jours à venir.

aai
SIWEL 19 1156 JUIL 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche