Rassemblement à l’université de Tizi-Ouzou : Les étudiants condamnent la violation des franchises universitaires

24/11/2014 - 12:26

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Suite aux agissements indignes du pouvoir central d’Alger en Kabylie, dont le dernier acte révoltant à cette fois visé l’Université de Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou en violant ses franchises par les services de la Gendarmerie algérienne. Un article de notre confrère kabylie-actualité


Photo Kabylie-actualité.com
Photo Kabylie-actualité.com

En réaction, les étudiants de l’UMMTO ont tenu un sit-in de protestation devant l’ancienne bibliothèque centrale de HASNAOUA, avec le soutien du syndicat autonome des enseignants universitaires de l’enseignement supérieur (CNES) ainsi que le syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP), où ils ont dénoncé fermement cet acte odieux.
En effet, cette violation des franchises universitaires de jeudi passé est une énième provocation visant la normalisation d’une Kabylie toujours rebelle et sur ses gardes, n’est-ce pas une machination afin de régler les conflits de clans sur la succession d’un président agonisant. Cette Kabylie poudrière ayant vomi le pouvoir central et ses supplétifs locaux, ainsi que ce corps dit de sécurité responsable de l’assassinat de 128 jeunes kabyles épris de liberté.
Lors de son intervention Mouloud Hamrani, étudiant au département de chimie a indiqué que cette violation des franchies universitaire est une machination contre l’université de Mouloud Mammeri. «Nous devons être vigilant face à de tels agissements, car ils visent à instrumentaliser l’université à des fins politiques», a-t-il dit, avant d’ajouter que chaque étudiant de cette université doit prendre ses responsabilités pour défendre cette université qui a tant enduré dans le passé. «L’université de Mouloud Mammeri est née dans la misère, elle vit dans la misère et si nous n’agissons pas elle mourra dans la misère», a-t-il martelé.

Le représentant du SNAPAP a dans son intervention condamné cet acte ignoble, en appelant la communauté universitaire à se rassembler et à s’unir contre tous ces agissements qui visent à déstabiliser l’université de Mouloud Mammeri.

Quant à lui, le représentant du CNES a salué la mobilisation de toute la composante universitaire, en affirmant que c’est cette union qui fera barrage à toutes ces magouilles qui visent uniquement à servir les objectifs personnels des architectes de ces actes abjects.

Plusieurs autres interventions ont été faites par les déférents protestataires où ils ont condamné la violation des franchises de l’université de Mouloud Mammeri par les services de la gendarmerie Nationale, en affirmant leurs refus que cette université soit le théâtre des magouilles politiques du pouvoir central d’Alger.

Source Kabylie actualité
SIWEL 241226 NOV 14

Pour lire l'article à partir de sa source, suivez le lien ci-dessous

http://www.kabylie-actualite.com/2014/11/23/rassemblement-a-luniversite-de-tizi-ouzou-les-etudiants-condamnent-la-violation-des-franchises-universitaires/ http://www.kabylie-actualite.com/2014/11/23/rassemblement-a-luniversite-de-tizi-ouzou-les-etudiants-condamnent-la-violation-des-franchises-universitaires/





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu