Rappelés de Tizi-Ouzou : marche et menace de faire appel au boycott des élections

28/12/2011 - 17:02

TIZI-OUZOU ( SIWEL) — Une centaine de rappelés du service national ont marché ce mercredi matin de l’ancienne gare routière de Tizi-Ouzou au siège de la wilaya.


DR
DR
Ils demandent la prise en charge de leurs doléances notamment la reconnaissance de leur qualité de combattants du terrorisme. « Des repentis sont pris en charge par l’ État dans le cadre de la concorde civile, alors que nous, nous sommes laissés pour compte. Beaucoup d'entre nous sont encore au chômage, sans emploi, d’autres sont devenus malades à cause de ces moments endurés en temps de guerre civile », crie un manifestant.

« On demande des hautes autorités de prendre en charge nos doléances, faute de quoi, nous ferons appel aux boycott des prochaines élections », renchérie un autre.

Ces rappelés de la période allant de 1995 à 1999 menacent d’aller loin dans leur démarche, puisque, disent-ils, des gendarmes et des gardes communaux ont bénéficié d’une prise en charge pour leur devoir accompli dans cette période noire qu’a connue l’Algérie, alors que eux, restent marginalisés. Par ailleurs, l’on apprend qu’une réunion avec le wali de Tizi-Ouzou aura lieu ce lundi 02 janvier au siège de la wilaya.

tt/cc
SIWEL 281700 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu