RIF / "Les héritiers des bourreaux des années cinquante sortent encore leurs tentacules"

02/02/2015 - 17:31

EL HOCEIMA (SIWEL) — "Il semble que l’éveil républicain rifain dans les milieux des jeunes militants du RIF, et les actions du « mouvement 18 septembre » ont commencé à détruire les mensonges et les manipulations du mekhzan et de ses associés, de la société civile et des partis politiques. L’éveil rifain met ladite légitimité du régime colonial en question, et montre clairement que ce régime pan-arabiste n’a aucun droit d’exister sur le territoire des amazighs, et surtout le RIFAIN..", Extrait de la contribution de Sifaw Awayagher, dont voici ci-après l'intégralité


RIF / "Les héritiers des bourreaux des années cinquante sortent encore leurs tentacules"

Les héritiers des bourreaux des années cinquante sortent encore leurs tentacules contre la volonté du peuple RIFAIN libre

Il semble que l’éveil républicain rifain dans les milieux des jeunes militants du RIF, et les actions du « mouvement 18 septembre » ont commencé à détruire les mensonges et les manipulations du mekhzan et de ses associés, de la société civile et des partis politiques. L’éveil rifain met ladite légitimité du régime colonial en question, et montre clairement que ce régime pan-arabiste n’a aucun droit d’exister sur le territoire des amazighs, et surtout le RIFAIN.

C’est après certaines mobilisations du peuple RIFAIN libre pour récupérer son propre État, que plusieurs attaques de la part de la société civile pro-régime du RIF et de la presse marocaine se propagent contre « le mouvement 18 septembre », et ses actions.

La dernière réaction est survenue dans le contexte du débat concernant le redécoupage administratif par la section d’Al-Hoceima du parti de « la justice et le développement » dans laquelle la députée du parti, Mme Souad CHIKHI, déclarait publiquement, lors d’une conférence organisée par son parti, que ce dernier est prêt à attaquer tous ceux qui parlent de la «séparation du RIF pour faire du chantage avec l’État marocain», mais Mme CHIKHI et ses « frères » de ce parti islamiste ont oublié que nous, les RIFAINS, on n’a jamais été des marocains pour se séparer aujourd'hui du Maroc, et que, pour son information, la première République du Rif existait avant la proclamation dudit "État marocain" par le traité d’Aix-les-Bains. Nous l'invitons donc à revoir les rudiments de l'Histoire du Rif comme de son Etat marocain.


Ainsi, elle oublie sciemment que le peuple RIFAIN libre n’a jamais accepté la colonisation arabo-islamqiue, et s’est soulevé contre les pratiques mafieuses de cette néo-colonisation durant la deuxième moitié des années cinquante du siècle dernier. Ce peuple continuait la lutte armée contre les forces de la colonisation européenne au sein de « l’armée de la libération » recommençait le 02 octobre 1952 dirigée par Abbas LAMSAADI, et puis au sein du mouvement de l’insurrection dirigé par le grand leader Rifain Mohamed Hadj Sellam AMEZIANE.

Cette dite « députée » et ses frères du parti ne connaissent pas l'Histoire, ou ils essayent de la cacher. Les fondateurs de leur parti, notamment le Dr Abdelkarim AL-KHATI, et ses frères, sont les bourreaux qui exerçaient les opérations de liquidation contre les révolutionnaires RIFAINS lors du soulèvement de la deuxième moitié des années cinquante, en collaboration avec son neveu le général de corps d'armée commandant de la gendarmerie royale Hosni BENSLIMANE qui est aussi l’un des piliers, politiquement parlant, du parti de Mme CHIKHI et de ses frères islamistes.

C’est-à-dire que les fondateurs du PJD étaient parmi ceux qui ont liquidé le rêve commun des RIFAINS dans l’aube de la néo-colonisation marocaine, et actuellement les héritiers de ces bourreaux, reviennent encore pour continuer sur le chemin de leurs commandants, lesquels ont sur leurs mains sales, le noble sang des martyrs RIFAINS. Seulement, cette fois-ci, ils n’arriveront plus à rien, tant que l’éveil républicain rifain augmente ne cesse d'augmenter. Aujourd'hui, il n'est plus possible de se cacher pour trahir le peuple rifain et le sang qu'il a versé pour sa liberté! Les Rifaines et les rifains savent, plus que vous ne le croyez, la réalité des traîtres et les lâches !

Par Sifaw Awayagher
Al-Hoceima, Rifland


SIWEL 021731 FEV 15

Ci-après une vidéo





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu