Quelques points à retenir de l'intervention en direct du Président de l'Anavad

22/11/2016 - 19:58

PARIS (SIWEL) — L'intervention a de Mas Ferhat Mehenni, le Président du Gouvernement Provisoire Kabyle, a suscité un intérêt certain. La vidéo a été vue par près de 30 000 personnes au moment où nous mettons en ligne. Dans le souci de faire passer le message aux kabyles non kabylphones et aux amis de la Kabylie, nous revenons ci-dessous sur quelques points abordés par le Président.


C'est la deuxième fois en quelques jours, et après la démission du Président du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK), M. Bouaziz Aït-Chebib, que le Président de l'Anavad (Gouvernement Provisoire Kabyle), M. Ferhat Mehenni, a intervenu en direct sur l'Agence Kabyle d'Information - SIWEL. Une émission qui a aussi passé sur la Radio Djurdjura dont l'animateur M. Mazigh Naït Djoudi était présent, à la droite de Mouloud At Azzedine pour Siwel, pour qu'ils posent leurs questions d'actualité pour la masse. A noter l'absence de M. Khalil Imessaaoudene animateur de la Radio Takerboust qui s'est excusé de ne pas pouvoir être parmi les présents.

Démission de Bouaziz Aït-Chebib

L'émission, qui a commencé aux environs de 15h dans l'après-midi d’avant-hier, 20 Novembre, a été une opportunité au Président de l'Anavad pour s'exprimer sur la démission de M. Bouaziz Aït-Chebib de la présidence du MAK, lui qui avait réussi sa mission de militant depuis la création du MAK en 2001, et son mandat de président depuis son élection en 2011 puis en février 2016 pour un deuxième mandat, de par sa sagesse, son intelligence, son charisme politique et son expérience, mais surtout de par sa proximité des militants et de la base populaire où qu'elle soit, dans les quatre coins de la Kabylie et les villages les plus lointains.

Rappelant une réunion tenue à Akbou, auxquelles des militants ont répondu présents pour faire un bilan sur l'état des lieux en Kabylie, mais surtout au sein de la grande famille nationaliste du MAK, le Président de l'Anavad s'est montré encourageant pour ce genre de rencontres si « c'est pour trouver une solution aux problèmes que traverse notre mouvement aujourd'hui ».

Concernant la démission de M. Bouaziz Aït-Chebib de la présidence du MAK, le Président de l’Anavad M. Ferhat Mehenni avait déclaré que « La démission de M. Bouaziz Aït-Chebib est à la fois à regretter comme à saluer. Je la regrette personnellement car [dit-il] elle a induit et a créé une instabilité et une fragilité au MAK à un moment que j’espère sera très court » a-t-il affirmé, « je la salue aussi car elle traduit le refus de Bouaziz Aït-Chebib de céder aux pressions qui le poussait à séparer le MAK de l’Anavad » continue Ferhat MEHENNI avant de conclure : « cette démission est avant tout pour moi un acte de responsabilité, elle a invoqué le motif de mettre un terme au bicéphalisme, ce que je souhaitais personnellement […] En tant que Président de l’Anavad, il était de mon devoir de l’accepter . »

Le Mouvement souverainiste doit gagner en autorité en Kabylie

Au court de l’interview le Président de l’Anavad avait affirmé qu’un congrès extraordinaire devra se tenir dans le futur proche, mais certainement pas dans l’immédiat. M. Ferhat Mehenni a aussi proposé la mise sur pied d’un Conseil de Coordination National et des fédérations régionales autonomes qui auront la liberté de décision et d’action, et ce dans l’objectif d’arriver à animer au moins trois (03) meetings par jour en Kabylie, et ce rappelons-le, en attendant la tenue du Congrès extraordinaire.

Concernant les intimidations que subissent les militants souverainistes Kabyles quotidiennement en Kabylie, le Président de l’Anavad a tenu à apporter son soutien à tous les militants, du côté juridique en fournissant des avocats aux militants arrêtés, ainsi qu’une aide matérielle-financières à leurs familles.

Pour répondre aux « autonomistes » le Président de l’Anavad avait avancé que revenir en arrière n’est en aucun cas acceptable et que le MAK milite pour l’autodétermination, l’indépendance et le recouvrement de l’entière souveraineté de la Kabylie. Par ailleurs, dans le cadre d’une éventuelle sécurisation de la Kabylie et des citoyens Kabyles, le Président de l’Anavad a affirmé que « nous devons mettre sur pied une autorité Kabyle et il faut que l’autorité de la Kabylie remplace petit-à-petit l’autorité de l’état algérien, c’est à nous d’imposer la loi en Kabylie ce n’est pas à l’état algérien, c’est aux militants de le faire ».

Concernant les relations qu’il avait eues avec l’ex-président du MAK M. Bouaziz Aït-Chebib, le Président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni, avance qu’il avait consulté ce dernier avant la nomination de M. Lhacène Ziani au poste de Premier Ministre, chose que M. Aït-Chebib n’a pas faite lors de la nomination de l’exécutif du MAK allant même à nommer des cadres du MAK en France, chose que M. Ferhat Mehenni a comparé à une « organisation rivale de l’Anavad », et c’est apparemment une des principales raisons qui a provoqué le discours du 25 septembre dernier. Le Président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni, a tenu entre autres à rendre un vibrant hommage à M. Bouaziz Aït-Chebib en déclarant : « je lui suis reconnaissant pour tout le travail qu’il a accompli et c’est sûr que j’aurais besoin de le rappeler à d’autres fonctions pour l’avenir. »

Projet de Télévision, Fond de Souveraineté, Projet de Parlement Kabyle, Mémorandum et Lobbying

Abordant le sujet des futurs projets de la Kabylie, le Président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni, avait cité le projet du Parlement Kabyle initié par le Premier Ministre, M. Lhacène Ziani, l’institution financière ou le Fond de Souveraineté de la Kabylie, dont M. Mourad Itim est président, mais aussi le mémorandum d’autodétermination qui devait être déposé aux Nations Unies a l’occasion de Yennayer 2966 (donc Janvier 2017) dont la rédaction a été « perturbé par cette crise » selon le Président, donc se sera pour le mois d’avril prochain et qui va affirmer la personnalité de la Kabylie, sa permanence à travers l’histoire, son refus d’intégrer l’Algérie ainsi que son droit légitime, inaliénable et sacré, celui de son indépendance.

Avant de continuer, le Président de l’Anavad a tenu à rappeler la récente mise sur pied du Fond de Souveraineté Kabyle sous la présidence de M. Mourad Itim ainsi que trois (03) autres vice-présidents et les démarches que l’Anavad fait pour la construction du Lobby Kabyle partout à travers le monde.

Dans le même cadre le Président de l’Anavad a souhaité que « d’ici le mois d’avril on puisse organiser un diner républicain Kabyle où il y aura toute la finance Kabyle ainsi que toute la classe politique française et d’ailleurs des ambassadeurs étrangers pour assister et voir la force de mobilisation et de décision du peuple Kabyle pour son droit à son autodétermination et à son indépendance ».

Pour le projet de la télévision Kabyle, le Président de l’Anavad M. Ferhat Mehenni a dit que virtuellement le projet est déjà abouti par cette deuxième interview – vidéo qu’il a faite à l’agence Kabyle d’information – Siwel et en direct sur sa page Facebook, et a annoncé la création en cours d’une Radio.

Le Président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni, a conclu son interview en faisant appel aux Kabyles pour qu’ils fassent de plus en plus de donations notamment au Fond de Souveraineté Kabyle (FSK) pour contribuer et accélérer justement la réalisation de tous ces projets et couvrir la nécessité des militants sur le terrain auxquelles il avait assuré son soutien total et inconditionnel, et ce avant de conclure en rassurant les militants et les appeler à lui faire confiance : « tant que je suis vivant, et sur la tête du Gouvernement Provisoire Kabyle il n’y aura jamais de trahison ».


Jugurtha Aqvayli
SIWEL 221959 NOV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche