Quatre jours après l’attentat de dimanche passé : les habitants de la cité 48 logements livrés à eux mêmes

17/08/2011 - 18:22

TIZI -OUZOU (SIWEL) — Les habitants de la cité 48 logements située au quartier des Genets, devant le commissariat de police touché dimanche passé par un attentat kamikaze crient leur détresse. Ils ont dénoncé dans une lettre remise aux autorités concernées « l’absence totale d’une prise en charge réelle de leurs problèmes après cet attentat ».


Pour rappel l'attentat avait fait 33 blessés parmi la population et la police. « Mis à part la visite des psychologues DAS, le constat de la police, aucune autre autorité n’est venue se manifester à ce jour », ont-ils dénoncé.

Ils souhaitent une prise en charges des familles sinistrées et de leurs besoins, une expertise des habitations, l’établissement d’une fiche technique des travaux et la désignation d’entreprises qualifiées et compétentes dans les plus brefs délais.

tt
SIWEL 171822 AOUT11





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu