Quand le MAK utilise aussi la langue des signes pour communiquer

21/04/2016 - 01:55

TIZI WEZZU (SIWEL) — Lors de la marche historique du 20 Avril à Tizi Wezzu, une affiche énigmatique avait turlupiné les marcheurs quant à sa signification.


Le souverainiste kabyle Menad Ait Gherbi arborant le message en langue des signes (PH/SIWEL)
Le souverainiste kabyle Menad Ait Gherbi arborant le message en langue des signes (PH/SIWEL)
Il s'agissait tout simplement du mot AFRANIMAN, pour "autodétermination" en kabyle, en alphabet LSF (Langue des signes française)

wbw
SIWEL 210255 AVR 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu