Quand il attaque les indépendantistes rifains: Rachid RAHA se fait-il l le porte-parole du makhzen? Par El Azrak Fikri

18/12/2014 - 19:08

RIFLAND (SIWEL) — Dernièrement, Rachid RAHA est venu à Paris et s’est exclusivement attaqué aux tendances politiques rifaines qui luttent pour l’autodétermination du RIF. Dans sa dernière conférence organisée par l’association de culture berbère sous « la revendication identitaire amazighe dans le Rif », M. RAHA a diffusé un discours dictatorial contre le droit des Rifains à revendiquer leurs propres droits à l’autodétermination pour nous parler de « la nécessité de l’unité de TAMAZGHA face aux terroristes » !... En d’autres termes, il reprend ainsi mots pour mots, le même discours que le makhzen marocain qui appelle à l’unité pour défendre ses propres intérêts. Et pourquoi est-ce que la lutte contre les terroristes devrait être une obligation pour les amazighs ? Après tout ce ne sont pas les amazighs qui les ont créés !


Sur ces deux photos juxtaposées, on voit l'épouse Raha, Amina Ibnou CHIKH lors de la remise du certificat d'honneur par l'istiqlal, Rachid Raha et Belkacem Lounes ( PH/DR)
Sur ces deux photos juxtaposées, on voit l'épouse Raha, Amina Ibnou CHIKH lors de la remise du certificat d'honneur par l'istiqlal, Rachid Raha et Belkacem Lounes ( PH/DR)

Par El Azrak Fikri

Quand il attaque les indépendantistes rifains: Rachid RAHA se fait-il l le porte-parole du makhzen?


Dernièrement, Rachid RAHA est venu à Paris et s’est exclusivement attaqué aux tendances politiques rifaines qui luttent pour l’autodétermination du RIF. Dans sa dernière conférence organisée par l’association de culture berbère sous « la revendication identitaire amazighe dans le Rif », M. RAHA a diffusé un discours dictatorial contre le droit des Rifains à revendiquer leurs propres droits à l’autodétermination pour nous parler de « la nécessité de l’unité de TAMAZGHA face aux terroristes » !...

En d’autres termes, il reprend ainsi mots pour mots, le même discours que le makhzen marocain qui appelle à l’unité pour défendre ses propres intérêts. Et pourquoi est-ce que la lutte contre les terroristes devrait être une obligation pour les amazighs ? Après tout ce ne sont pas les amazighs qui les ont créés !

M. Raha croyait peut-être qu’il n'y aurait personne pour assumer publiquement et affirmer le droit des rifains à revendiquer et à lancer un vrai projet politique. Sous prétexte qu’il est lui-même rifain, il se réserve le droit exclusif de représenter les amazighs de l’Afrique du nord et de leur indiquer la lutte qu’ils doivent mener : « Unir Tamazgha pour lutter contre le terrorisme », au lieu d’unir Tamazgha pour la libération des peuples qui la composent justement cette Tamazgha ! On ne peut pas lutter pour l’unité de Tamazgha dans le cadre des Etat arabes et islamiques du maroc de l’Algérie, ou de la Libye !

Et Puis de quel droit, se fait-il le porte-parole des peuples amazighs alors qu’il n’a même pas le courage de lancer un vrai projet politique avec des objectifs clairs, comme les autres mouvements indépendantistes ou autonomistes … Est-ce que cela signifie qu’il n’a aucun objectif en dehors d’Unir Tamazgha face aux terroristes ? Et ce serait pour le compte de qui et de quoi ? est-ce que le Rif, les Aurès, la Kabylie, l’Azawad, le Souss ou Inefoussene auront le droit d’exister par eux-mêmes et pour eux-mêmes ? ou bien doivent-ils lutter pour sauver le Maroc, l’Algérie, la Libye ou le Mali contre des terroristes qu’ils ont inventés dans leurs écoles, leurs parlements et leurs mosquées ?
Comment se fait-il qu’au cours de la conférence, M.RAHA a lamentablement esquivé toutes les questions qui le gênaient, notamment celles qui parlaient de la « république du RIF » qui a été indépendante, qu’il le reconnaisse ou non! Et si ce n’était pas la France et l’Espagne qui étaient venue nous imposer, par les armes chimiques, le royaume du Maroc, le Rif serait indépendant aujourd’hui.

Il n’y a pas si longtemps RAHA revendiquait l’autonomie des régions dans le cadre du plan d’autonomie pour le Sahara proposé par le Maroc. Il qualifiait ce projet d’initiative sérieuse et louable… à moins que ce ne soit que pour promouvoir la politique du Roi sur le Sahara occidental, sinon comment expliquer que sa conférence était à ce point décevante sans que l’on comprenne exactement ce qu’il veut pour le Rif, en dehors d’Unir Tamazgha face aux terroristes ! Ce n’est pas aux amazighs de se battre contre les terroristes !

Les amazighs se sont battus hier contre le colonialisme mais ils ont perdu leur indépendance pour être aujourd’hui considérés comme des indigènes ! si les amazighs doivent se battre, c’est pour reconquérir leur droit de vivre librement sur leur terres sans être obligé de prêter allégeance à une culture et une identité étrangère ! L’arabisme et l’islamisme sont les deux faces de la même pièce !

Mr. Raha, ne doit pas ignorer que tout le monde n’a pas la mémoire courte. Contrairement à ce qu’il pense, personne n’a oublié ce qui s’est passé dans le CMA et dans l’AMA, ni comment lui et épouse Amina Ibnou CHIKH circulaient partout avec des moyens financiers « indéterminés » pour regrouper les membres de MCA afin de les ramener aux activités organisés par l’AMA –Maroc, présidé par le couple RAHA & IBNOU CHIKH, bien que ce dernier se considère en tant que bras droit du makhzen dans les milieux amazighs, officieusement bien sûr, comme nous montre les signes et indications :

D’abord, Amina Ibnou CHIKH obtenait un très bon poste dans la production interne de la chaîne Tamazight à Rabat, en parallèle des autres ressources économiques à travers le journal LE MONDE AMAZIGHE financé par le ministre de la communication, la banque de BMCE de Othman Benjelloun et la publicité donnée par les entreprises liées à certains services marocains.

Et quand le parti pan-arabiste de l’Istiqlal donne un « certificat d'honneur » à Mme Ibnou CHIKH à l’occasion de la journée mondiale de la femme, cela nous ne nous montre-t-il pas alors les liens effectivement « anormaux » entre cette tendance dite libre et amazigh et le parti colonialiste arabophone de l’istiqlal ? Pour les amazighs cela signifie ni plus ni moins qu’une alliance pour mieux protéger le trône...un point c’est tout !




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche