Propagande anti-MAK : la chaîne Beur TV s'investit dans le mensonge et la manipulation de l'opinion publique

29/03/2016 - 11:43

PARIS (SIWEL) — La chaîne de télévision franco-algérienne Beur TV, conventionnée par le CSA, n'est pas en reste de la propagande de dénigrement du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK).

Après les déclarations agressives et menaçantes des bachaghas algérianistes de toutes catégories, regroupant entre autre le premier ministre algérien Sellal, le directeur de cabinet de Bouteflika, Ouyehia, le bachagha Ould Ali El Hadi, ainsi que les tracts distribués par la police algérienne contre le MAK, l'instrumentalisation de voyous notoires et la manipulation de jeunes désœuvrés pour aller agresser "au couteau" les responsables du MAK dans leurs meeting populaires, et ce à la demande des commissaires de police, voilà que la chaîne de télévision BeurTV, ciblant la dispora de France, se lance ouvertement dans la propagande mensongère en diffusant des bulletins d'information relevant carrément de la science fiction...


Capture d'écran d'une émission de la chaîne française BeurTV dont la langue de prédilection sur ses écrans est l'arabe (PH/BeutVT)
Capture d'écran d'une émission de la chaîne française BeurTV dont la langue de prédilection sur ses écrans est l'arabe (PH/BeutVT)
En effet, dans un bulletin d'information diffusé le 27 mars, Beur TV a diffusé un bulletin d'information faisant état d'une "attaque armée" ayant ciblé "le siège administratif du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK)" (sic).

Voici une information qui laisse pour le moins perplexe tant il est vrai que le MAK ne dispose pas de siège administratif et pour cause... le MAK étant la seule organisation politique à être la cible des services criminels de l'Etat algérien et de ses hordes d'islamistes en tous genres, des prétendus "modérés" aux "radicaux"...

Mais pourquoi Beur TV se lance-t-elle dans la diffusion d'informations mensongères ? Le bulletin d'information diffusé par BeurTV dans la soirée du 27 mars et selon lequel le siège administratif du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) aurait été attaqué par des individus armés, soulève bon nombre de questions :

1) Les "journalistes" de Beur TV seraient-ils ignorants de l'actualité kabyle au point de supposer que le MAK aurait un siège administratif ?

Pourtant, un siège administratif pour le MAK n'est en aucun cas envisageable au vu de la nature criminelle de l'Etat algérien qui dispose non seulement de services de "sécurité" qui n'hésitent pas à tirer à balles explosives sur la jeunesse kabyle, comme ils l'ont déjà fait en au printemps noir de 2001, mais il dispose aussi d'une armada de psychopathes "biberonnés" à la haine viscérale de tout ce qui n'est pas arabo-islamique, et ce depuis plus de 50 ans...

2) A supposer que les "journalistes" de Beur TV soient effectivement à ce stade "d'ignorance", avant de diffuser une information faisant état d'une attaque à main armée, ce qui n'est tout de même pas "banal" comme information, ces journalistes n'auraient pas eu la présence d’esprit de se faire confirmer une telle information ?

N'importe quel journaliste aurait d'abord vérifié la véracité d'une information avant de la rendre publique. Les journalistes de Beur TV ne l'ont pas fait, ils ont donc considéré l'information comme étant de source "sûre" et "véridique". Or, pour diffuser sans même chercher à vérifier une information de cet ordre, c'est que l'information vient de très haut, sans doute du sommet de l'Etat arabo-islamique algérien.

Mais, il reste une énigme...

3) Comment se fait-il que Beur TV diffuse une information totalement fausse et mensongère sans craindre de se faire taper sur les doigts par les lois de la république française, dont Beur TV dépend, alors que le CSA est censée pénaliser la propagation d'informations mensongères ?

BeurTV ne craint visiblement pas d'être sanctionnée par les lois de la république française et pour cause, les services de presse français propagent eux-mêmes de fausses informations visant à faire passer la Kabylie pour le fief du terrorisme islamique allant même jusqu'à affirmer que l'Etat islamique est "très actif" en Kabylie ...

Rajoutant à cela la levée de boucliers arabo-islamiques en Algérie contre le Mouvement souverainiste kabyle qui vise à instaurer un Etat kabyle démocratique, social et laïc, et qui inspire de surcroît bon nombre de peuples amazighs en Afrique du nord, on ne peut que conclure que le MAK est désormais la seule et unique cible du colonialisme arabo-islamique et du néocolonialisme occidental qui trouve dans l'islamisme, et la terreur qui lui est consubstantielle, un puissant destructeur des peuples dont il entend continuer à administrer les territoires afin de poursuivre la spoliation de leur richesses naturelles tout en prétendant faussement défendre la démocratie et les droits de l'homme alors que les pires régimes, les plus sanguinaires et les plus dictatoriaux ont été mis en place par eux et demeurent, à ce jour, soutenus par eux.

Cet Occident, grand défenseur de la liberté, de la démocratie et des droits de l'Homme, cet Occident qui lutte soi-disant contre le terrorisme islamiste,

A-t-il un jour aidé les Touaregs de l'Azawad quand ils affrontaient les trois organisations islamistes terroristes du Mujao, d'Ansar Dine et de l'Aqmi ? NON !

A-t-il aidé les Amazighs de Libye qui sont les seuls à être diamétralement opposés aux islamistes libyens ? NON !

A-t-il aidé les Kurdes de Syrie qui sont les seuls à combattre réellement l'Etat islamique ? NON !

L'Occident préfère prendre comme alliée l'Arabie saoudite, tirelire et idéologue de l'internationale islamiste, allant même jusqu'à la décorer de la légion d’honneur...

L'Occident préfère prendre comme allié Erdogan "le magnifique", comme la surnommé une certaine presse française, un islamiste avéré dont le soutien à Daesh n'est un secret pour personne !

L'Occident soutien l'Etat algérien, un Etat fantôme artificiellement crée et maintenu en vie pour pomper les richesses naturelles des peuples qui le composent et utiliser sa capacité de nuisance pour anéantir toute velléité d'indépendance des peuples martyrisés, comme il l'a brillamment fait avec l'Azawad et ce avec l'appui de Mokhtar Belmokhtar, Iyad Ag Ghali et toute une armada de terroriste islamistes.

Par cette information mensongère et tendancieuse, diffusée librement en France, Beur TV vient officiellement de rejoindre le camp des ennemis de la Kabylie. Par ces temps où le terrorisme islamiste s'est mondialisé, grâce à l'Arabie saoudite et au Qatar qui financent sa propagation mondiale à coup de centaines de milliards, l'objectif de cette fausse attaque vise clairement à faire peur aux kabyles, et plus particulier ceux de la diaspora kabyle pour les dissuader de rejoindre en masse le Mouvement souverainiste kabyle.

Cependant, tous doivent savoir que même si le MAK ne dispose de rien d'autre que du soutien du peuple kabyle et de celui des peuples amis qui sont dans la même situation que lui, la justesse et la noblesse de son combat et de ses idéaux triompheront. Ce monde prédateur que les puissances mondiales ont bâti sur les larmes et le sang des peuples qu'elles ont vampirisés n'est pas viable, preuve en est que l'hydre islamiste se retourne aujourd'hui contre ses propres géniteurs en Orient comme en Occident.

st/zp/wbw
SIWEL 291143 MAR 16





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche