Prise d'otages d'In Amenas : le PDG de Sonatrach limogé

02/02/2013 - 17:34

ALGER (SIWEL) — Le PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, a été remplacé, de manière intérimaire, par l'actuel chef de l'exploration et de la production, Saïd Sahnoun, a annoncé samedi un responsable de la compagnie pétrolière publique algérienne.


Abdelhamid Zerguine (à g.) et Saïd Sahnoun, ancien et nouveau PDG de Sonatrach (PH/DR)
Abdelhamid Zerguine (à g.) et Saïd Sahnoun, ancien et nouveau PDG de Sonatrach (PH/DR)
Ce licenciement serait un gage du pouvoir algérien pour rassurer ses partenaires étrangers suite à la récente prise d'otages d'In Amenas.

Du 16 au 19 janvier dernier, des terroristes affiliés à Al-Qaïda avaient attaqué le complexe gazier exploité conjointement par Sonatrach, BP PLC (BP.LN, BP) et Statoil ASA (STL.OS, STO).
L'attaque qui était sans précédent par son ampleur, s'est terminée par la mort 37 otages étrangers.

Parce que les attaques terroristes précédentes avaient échoué, la « sécurité avaient été assouplie, Sonatrach a accordé trop de souplesse à ses partenaires dans la gestion de la sécurité et les gardes locaux n'étaient pas armés, a déclaré une source proche de ce licenciement.

BP a reconnu que les gardes n'étaient pas armés, déclarant qu'il n'était pas nécessaire en raison de la présence de l'armée algérienne autour de l'usine.

wbw
SIWEL 021734 FEV 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche