Présidentielle algérienne : preuve de fraude caractérisée (actualisé)

19/04/2014 - 01:54

ALGER (SIWEL) — La télévision algérienne a donné les résultats de l'élection présidentielle du 17 avril dans la wilaya de Ghardaia, le total des résultats des 6 candidats en lice est de... 105,99 % !


L'une des preuves flagrantes de la fraude massive lors des élections en Algérie (PH/DR)
L'une des preuves flagrantes de la fraude massive lors des élections en Algérie (PH/DR)
A rappeler que le grabataire Bouteflika a été déclaré élu pour un 4ème mandat avec... 81,53 % !
Cela augure bien de l'étendue des tripatouillages des officines algériennes passées expertes en la matière...

En Kabylie, où le mot d'ordre du rejet avait été suivi à la lettre, la moyenne de 15 à 20 % attribuée à chaque bureau de vote en Kabylie est obtenu en multipliant par 10 le vrai taux, et les votants sont pour la majorité des fonctionnaires de l'administration arabe et des militaires occupant la Kabylie.

Selon les résultats officiels de l'élection présidentielle du 17 Avril 2014 rendus publics par le ministère algérien de l'Intérieur et des Collectivités locales :

Sur les 21 871 393 inscrits dans les 48 wilayas, il y'a eu 11 307 478 votants (soit un taux de participation de 51.70 %).

Sachant que le nombre de centres et bureaux de vote était de 58 265 (11 115 centres de vote et 47 150 bureaux de vote).

Une petite opération de calcul d'écolier s'impose :

11 307 478 / 58 265, cela fait 194 opérations de vote dans chaque centre/bureau de vote.

L’ouverture des bureaux de vote étant fixée à 8h00 et la clôture à 19h00, soit durant 11 heures.

194 / 11, cela donne 18 votes par heure ou 1 vote toutes les 3 minutes dans chaque bureau de vote sans interruption !

wbw/rdb
SIWEL 190154 AVR 14


Présidentielle algérienne : preuve de fraude caractérisée (actualisé)
Quand la transparence rime avec fraude : Voici un autre impair commis par le système dictatorial algérien

L'avantage d'une urne transparente, c'est qu'elle dévoile tout, absolument tout :
L'on peut légitimement se demander comment les bulletins de vote peuvent-t-ils se retrouver aussi bien rangés, triés par lots, bien distincts... aucun chevauchement dû à l'éventuel hasard auquel est soumis tout corps répondant à la loi universelle de la gravité...

Une seule explication : ces bulletins de vote algériens sont pourvus d'une puce intelligente qui évite les longues heures du comptage artisanal lors du dépouillement des urnes... le pouvoir algérien en avance sur son temps.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche