Pour rendre hommage à Dda Lhocine, « Reb Dzair », a été reçu par Jugurtha Ait-Ahmed au siège du FFS

06/01/2016 - 22:40

ALGER (SIWEL) — Le général Mohamed Médiene, dit Toufik ou encore Rebb Dzair, ancien chef de cette police politique tant décriée par Ait-Ahmed, s’est rendu le 31 décembre 2015 vers minuit au siège du Front des forces socialistes (FFS) à Alger, pour rendre hommage à son « adversaire le plus précoce et le plus résolu de la police politique en Algérie », rapporte le Huffington post. En marge de cet « hommage », l’ancien Rebb Dzair a, en outre, été reçu en aparté par le fils de Ait-Ahmed, Jugurtha.


Jugurtha Ait-Ahmed reçoit Mohamed Mediene, l’ancien patron de la police politique algérienne, dit Rebb Dzair, au siège du FFS, le soir de l'hommage à son père, le 31 décembre 2015(PH/BRTV & Huffington post)
Jugurtha Ait-Ahmed reçoit Mohamed Mediene, l’ancien patron de la police politique algérienne, dit Rebb Dzair, au siège du FFS, le soir de l'hommage à son père, le 31 décembre 2015(PH/BRTV & Huffington post)
« Le 31 décembre 2015, aux alentours de minuit, le général Mohamed Mediene, dit Toufik ou "Rebb Dzair", ancien patron du DRS algérien, a effectué une visite au siège du FFS où il s'est recueilli devant la dépouille de Hocine Aït Ahmed avant d'être reçu, en aparté, par le fils du défunt », Jugurtha Ait-Ahmed, rapporte le Huffington post

Ainsi, après un moment de recueillement devant la dépouille de Hocine Aït Ahmed, «Rebb Dzair», l’ancien patron omnipotent de la police politique algérienne, a été reçu dans un cadre strictement familial par Jughurta Aït Ahmed : « Hocine Aït Ahmed, militant de la démocratie, a constamment critiqué l'existence d'une police politique en Algérie. Son opposition de toujours à la police politique a été confortée par l'assassinat, à Paris, le 7 avril 1987, de Ali Mécili, son camarade de lutte », précise encore le Huffignton post.

Notons, à ce propos, que celui qui était Chef de la diplomatie algérienne, justement au moment de l'assassinat d’Ali-André Mecili, M. Ahmed Taleb Ibrahimi en l'occurrence, est également allé « rendre hommage » à Hocine Ait-Ahmed à Lausanne, comme en témoigne une vidéo que la BRTV lui a par ailleurs consacrée. Et ironie du sort, la vidéo de l’hommage de M. Ahmed Taleb Ibrahimi à Hocine Ait-Ahmed, sur le site VOD de la BRTV, est consécutif à celui d’Annie Mécili, veuve de ce même Ali Mécili assassiné par les services diplomatiques algériens à Paris …

Outre M. Ahmed Taleb Ibrahimi, comparse de Boumedienne dont il a été le Ministre des Affaires étrangères et ministre de l'Education, grand idéologue de la doctrine de "l’arabisation" dans les années 70, bien connu des militants kabyles des années de plomb, a également été "autorisé" à rendre hommage à Hocine Ait-Ahmed, l’ambassadeur d’Algérie en Suisse, "Son Excellence" Moulay Mohamed Guendil, un haut cadre de l’Etat arabo-islamique algérien qui a passé plusieurs années dans les collectivités locales et au ministère de l'Intérieur, et qui apparaissait pour la première fois à la télévision algérienne un certain 14 juin 2001, le jour de la gigantesque marche du peuple kabyle sur Alger, pour appeler les algérois à "défendre leur ville" contre les manifestants kabyles qu’il avait alors qualifié de "Vandales" ... Et nouvelle ironie du sort, c’est encore sur le site VOD de la BRTV que l’on retrouve l’hommage de "Son Excellence" Moulay Mohamed Guendil, juste après celui de la sœur de feu Matoub Lounès assassiné par le « pouvoir assassin », selon l’expression du verdict populaire kabyle…

Enfin, pour couronner le tout, en guise de "dernier hommage" à Ait-Ahmed, c’est l’islamo-terroriste Ali Belhadj qui a été autorisé à aller se recueillir sur la tombe de Hocine Ait-Ahmed à At-Yehia, en plein cœur de la Kabylie, où il a été reçu, à grand coup de « Mrehba » et de « wagi d axxam-ik » … cela se passe évidemment de tout commentaire, hormis peut-être "Paix aux âmes de Tahar Djaout, Rachid Tigziri, Said Meqbel, Nabila Djahnine, Katia Bengana et tant d'autres", qui doivent se retourner dans leurs tombes...

zp,
SIWEL 061715 JAN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche