Pour le président de l’ES Sétif, un arbitre kabyle ne doit pas arbitrer un match de la JSK !

19/09/2016 - 19:31

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le président de l’ES Sétif, Hassan Hammar, a fait une déclaration des plus étonnantes. En effet pour lui un arbitre kabyle ne doit pas arbitrer un match de la JSK car il ne saura pas rester neutre. Cette déclaration a été faite suite au match qu’a disputé la JSK contre l’ESS le samedi 17 septembre, à Sétif. Un match qui s’est terminé par un score de zéro partout.


Hassan Hammar le président de l'ES Sétif
Hassan Hammar le président de l'ES Sétif
Hassan Hammar, d’après les propos rapportés par un journal algérien, a également déclaré que même les joueurs de son équipe et le staff ont exprimé leur mécontentement quand ils ont appris que c’est un arbitre kabyle qui allait arbitrer la rencontre.


Déclaration de Hassan hammar
Déclaration de Hassan hammar
À rappeler que depuis la décolonisation de l’Algérie, la JSK ne cesse de souffrir de l’arbitrage algérien qui fait tout pour faire perdre l’équipe kabyle. Cela devient particulièrement flagrant lors des matchs contre l’USMA et l’ESS. Il semble donc que pour le président de l'ESS, ses joueurs et son staff on est dans le cas où deux équipes de deux pays différents disputent un match et que l'arbitre est originaire de l'un des deux pays.

En plus d’un arbitrage anti-kabyle, la JSK souffre également d’un pouvoir algérien qui a mis en place un véritable programme pour discréditer cette équipe symbole de la Kabylie. En 2014, c'est l’assassinat d’Albert Ebossé qui a été commandité par les laboratoires d'Alger, un assassinat qui répond à « une stratégie politique visant à porter atteinte à l’image de la Kabylie sur la scène internationale ».

nbb
192034 SEP 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche