Pour le MAK: " Louisa Hanoune est animée par un antikabylisme primaire"

28/09/2014 - 15:06

KABYLIE (SIWEL) — Après avoir proféré des insanités et des insultes contre la Kabylie, Louisa Hanoune," Animée par un anti-kabylisme primaire, conforte la campagne médiatico-politique menée par l’Algérie et la France contre la Kabylie". " En porte-parole de Bouteflika, elle accuse honteusement, le MAK, un mouvement kabyle, souverainiste, pacifique et laïc d’être impliqué dans l’enlèvement et l’exécution d’Hervé Gourdel.". Ci-après l'intégralité de la déclaration du président du MAK


Bouaziz Ait Chebib, président du MAK, au centre avec un mégaphone,  lors d'une marche en Kabylie. PH/Tamurt
Bouaziz Ait Chebib, président du MAK, au centre avec un mégaphone, lors d'une marche en Kabylie. PH/Tamurt
Hervé Gourdel et Louisa Hanoune

La Kabylie est sous le choc. Sur cette terre d’accueil, de liberté, de tolérance, de laïcité et de dignité humaine, un touriste français a été enlevé puis sauvagement exécuté par un groupe armé étranger au pays kabyle.

A travers cet ignoble acte sur la terre de Kabylie, les terroristes ont porté une atteinte inacceptable à notre patrimoine immatériel qu’est L'anaya.

Le MAK et le peuple kabyle condamnent avec la plus grande force cette ignominie abjecte et expriment leur profonde solidarité avec la famille de la victime.

L’Etat algérien complice et soutien du terrorisme en Kabylie, comme à son accoutumé, veut salir et avilir le peuple kabyle. Il commence à faire jouer ses affidés et ses supplétifs dont Louisa Hanoune pour porter des estocades à ceux qui symbolisent le combat pour la liberté.

Animée par un anti-kabylisme primaire, Louisa Hanoune, une multirécidiviste, conforte la campagne médiatico-politique menée par l’Algérie et la France contre la Kabylie. En porte-parole de Bouteflika, elle accuse honteusement, le MAK, un mouvement kabyle, souverainiste, pacifique et laïc d’être impliqué dans l’enlèvement et l’exécution d’Hervé Gourdel.

Pour le commun des citoyens, les propos de Hanoune font d'abord rire. Mais de par leur gravité, ils donnent froid dans le dos, car ils seraient annonciateurs de répression de grande ampleur. Pour avoir bénéficié des relais officiels, ils pourraient n'être que ceux du pouvoir qui programmerait la destruction violente de la Kabylie.

Pour autant, nous avons à rappeler à l'opinion les faits suivants :

1- Le MAK est un mouvement démocratique et pacifique qui lutte par des moyens politiques en condamnant toute forme de violence. Le terrorisme ne s'accommode pas avec les valeurs, les principes et le noble combat du MAK qui est un bâtisseur de la paix dans un environnement dominé par la terreur et la barbarie semées par les institutions algériennes que Louisa Hanoune soutient de façon indéfectible.

2- Le MAK a toujours condamné le terrorisme alors que la secte dénommée "PT" ne l’a jamais fait. L’histoire se souvient encore de l’alliance scellée par cette secte avec les sanguinaires du FIS dans les années 90. De ce fait, le terrorisme est une pratique tolérée et défendue par le « PT » au nom d’une pseudo réconciliation nationale qui a vu des terroristes assassins glorifiés, amnistiés, récompensés et même protégés par les lois algériennes.

3-Plusieurs attentats terroristes ont été perpétrés en Kabylie. Nous n’avons jamais entendu Louisa hanoune condamner ou exprimer la moindre solidarité avec les victimes et leur famille. Qui ne condamne pas, cautionne !

4- Depuis 2004, Louisa Hanoune participe aux élections présidentielles pour mener campagne en faveur de son « adversaire » Bouteflika. Son « parti » est le seul à reconnaître la victoire électorale du président « mort-vivant » en avril 2014. Cela montre à quel point, elle est prête à vendre son âme au diable. Ses attaques récurrentes contre le MAK confirment que cette personne est en service commandé au profit du pouvoir dans le vulgaire espoir de se voir récompensée par 1 ou 2 maroquins lors du prochain remaniement gouvernemental.

5- Pendant tout le kidnapping d'Hervé Gourdel, Louisa Hanoune n’a pas soufflé un traître mot. Trois jours après son exécution, elle s’exprime non pas pour condamner l’acte terroriste et exprimer sa solidarité avec la famille de la victime mais bien au contraire pour en imputer la responsabilité au MAK dans le but d’entacher l'image de la Kabylie aux yeux de la communauté internationale.
Il est vrai aussi que tout ce qui est « peuple » fait peur au « PT » qui est allergique à l’émancipation des nations opprimées en dehors de la Palestine et du Sahara occidental, une posture d’ordre idéologique. Le MAK a toujours apporté son soutien a tous les peuples opprimés que ce soit en Irak, en Syrie (minorités chrétiennes ; kurdes et yezidis) et aux amazighs -plus particulièrement le peuple mozabite- dans une position constante qui n'est jamais le fruit d une analyse conjoncturelle mais de fond et de principe.

6- Durant les événements du printemps noir, Louisa Hanoune, n’avait pas condamné l’Etat algérien qui a assassiné 128 jeune kabyles, elle a préféré dénoncer le fait que les représentants de cet Etat oppressif prenaient langue avec les archs sous prétexte de défendre l’unité nationale. Cette attitude reflète l'anit-kabylisme de ce personnage qui n'existe que grâce à la "générosité" du DRS et ses ramifications institutionnelles notamment sa machine de la fraude électorale.

Le peuple kabyle est conscient et mature. Personne ne pourra le duper. Par sa sagesse, il saura déjouer toutes ces manœuvres infâmes qui visent son anéantissement. Tôt ou tard, il triomphera de ses ennemis. L’avènement d’un État kabyle, démocratique, laïc et social est inéluctable, n’en déplaise au régime raciste d’Alger et ses valets.


Kabylie, le 28 septembre 2014
Bouaziz Ait Chebib, Président du MAK




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu